« Autour d’elles », un manga sensible de Shino Torino

Titre : Autour d’elles

Auteur : Shino Torino

Tome : 1/6

Éditions : Akata

Publication : 28 Mai 2020

Prix : 8€05


Résumé :

« À la faculté, Michiru et Maya étaient en couple. Mais la vie les a séparées… Cinq ans après le départ de Michiru, la jeune femme refait son apparition. Elle est depuis devenue mère célibataire. Les deux femmes, toujours attachées l’une à l’autre, décident de vivre à nouveau ensemble. Mais pas question de redevenir  » concubines  » : elles veulent rester de simples colocataires… Commence alors un nouveau quotidien pour Maya, Michiru et Yûta, son fils. »


Mon avis :

Avec ce premier tome, nous faisons la rencontre d’un foyer emplit d’amour et de la tranche de vie de personnages attachants. C’est vraiment un premier tome très touchant à découvrir sans plus tarder !

C’est aux côtés de Maya que nous découvrons le foyer reconstitué, plein de douceur et de légèreté au sein duquel vivent Maya, Michiru, Yuta et Nico. Dans cet appartement, les vies et les passés sont mêlés malgré l’absence de lien du sang. Seule Michiru est accompagnée de son fils Yuta… Mère célibataire, cette dernière est venu retrouver Maya après avoir disparut pendant cinq années, durant lesquelles elle à enfanté de son petit garçon.

Ce que j’ai aimé dans ce manga réside dans l’approche sensible de l’auteur de thèmes tels que le deuil, la mono-parentalité et la complexité des relations humaines. Car ici, il n’y a pas de grande épopée ou d’histoires héroïques. C’est un manga où le quotidien est interrogé de façon simple mais très affective.

Sino Torino parvient à créer des personnages adultes marqués par la vie mais dont les sentiments sont purs et exposés tels quel. La grande sensibilité de son trait se retranscrit parfaitement dans la traduction des émotions qui traversent les protagonistes.

Le seul bémol que je trouve à ce manga est le traitement de certaines proportions des corps… L’auteur semble avoir inventé des points de vues impossibles sur quelques planches, offrant ainsi des visions erronées des corps représentés. Bien que cela ne soit que des détails, cela m’a perturbé dans ma lecture car je n’arrivais pas à m’empêcher de fixer ces quelques erreurs de perspectives

Mais bon, mis a part ça c’est un manga tout simplement plein de douceur, de bienveillance et terriblement vrai dans la simplicité de son histoire. Ce premier tome à su retenir mon attention et il engage une série prometteuse et harmonieuse dont j’ai hâte de découvrir la suite !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s