Mon coup de coeur de l’année : « La vie invisible d’Addie Larue » de V.E. Schwab

Titre : la vie invisible d’Addie Larue

Autrice : V.E. Schwab

Éditions : Lumen

Publication : 3 Juin 2021

Genre : Roman Young Adult Fantastique

Thèmes : Immortalité, Démon, Rencontre, Postérité, Histoire

Pages : 696

Prix : 17€


Résumé :

Une vie dont personne ne se souviendra… Une histoire que vous ne pourrez plus jamais oublier… Une nuit de 1714, dans un moment de désespoir, une jeune femme avide de liberté scelle un pacte avec le diable. Mais si elle obtient le droit de vivre éternellement, en échange, personne ne pourra jamais plus se rappeler ni son nom ni son visage. La voilà condamnée à traverser les âges comme un fantôme, incapable de raconter son histoire, aussitôt effacée de la mémoire de tous ceux qui croisent sa route.

Ainsi commence une vie extraordinaire, faite de découvertes et d’aventures stupéfiantes, qui la mènent pendant plusieurs siècles de rencontres en rencontres, toujours éphémères, dans plusieurs pays d’Europe d’abord, puis dans le monde entier. Jusqu’au jour où elle pénètre dans une petite librairie à New York : et là, pour la première fois en trois cents ans, l’homme derrière le comptoir la reconnaît. Quelle peut donc bien être la raison de ce miracle ? Est-ce un piège ou un incroyable coup de chance ?


Mon avis :

« La vie invisible d’Addie Larue » est une histoire bouleversante pour ses thématiques complexes, universelles et intemporelles, déguisé sous une histoire fantastique brillamment pensée et narrée. Ce roman est de ces livres dont on ne ressort pas indemne. Lecture aux multiples facettes d’une richesse qui semble inépuisable, « La vie invisible d’Addie Larue » est un roman captivant, dont la beauté ne s’écrit pas seulement sur le papier, mais surtout en ses lecteurs. Il est difficile de poser les mots justes sur une telle pépite, si marquante et belle… Car mon coup de coeur est tel, que déceler les nuances se révèle être un exercice périlleux.

1714, à la tombée de la nuit, une jeune femme, dans un acte de désespoir pour échapper au mariage, scelle un pacte avec un dieu de la nuit. Liberté et immortalité lui promet-il. En échange, plus jamais personne ne se souviendra d’elle. Addie est désormais maudite : son existence, son nom et son visage ne laisseront jamais de trace derrière elle : ni à l’écrit, ni sur le sol et encore moins dans les esprits. Alors, elle traverse les âges, survivant tel un fantôme dans la mémoire de ceux qui l’oublieront aussitôt leurs regards détournés. Rencontres éphémères et voyages aussi fantastiques que désolants, voilà comment Adeline Larue traverse les âges jusqu’au jour où elle rentre dans cette petite librairie à New York. Lieu où pour la première fois en trois-cents années, quelqu’un se souvient d’elle…

À travers son livre, V.E. Schwab fait fleurir en ses lecteurs de nombreux questionnements liés à l’image que l’on souhaite laisser de sois aux autres et à la pérennité de nos engagements, le tout, intelligemment transcrit à travers un récit fantastique, où histoire et romance s’accordent pour offrir au texte une myriade d’éclats, bouleversant la perception de la lecture.

Roman d’une grande douceur mais terriblement triste, il dessine avec justesse un équilibre sensible au sein d’une histoire d’une richesse sans comparaison. V.E. Schwab y révèle une narration riche de descriptions et de constructions minutieuses d’ambiances, au fil du temps, toutes plus immersives les unes que les autres. Explorant la double temporalité, V.E. Schwab parvient alors à garder des zones d’ombres et une constante mouvance quand au portrait d’Addie. Ainsi, l’évolution de l’histoire n’en est que plus surprenante et captivante.

L’un des caractères le plus marquant de ce roman est le réalisme criant qu’il dépeint. Bien que le fantastique s’invite cruellement entre ses pages, l’histoire sait s’accrocher à la réalité et offrir la vérité sur des personnages aux pensée et inquiétudes intemporelles. J’ai franchement envie, voir même le besoin d’y croire… Car les émotions submergeantes offertes par ce roman ne peuvent être que fiction. D’ailleurs, la tournure narrative choisie par l’autrice tend à vouloir offrir au lecteur cette irrésistible envie de dire, « OUI » à l’existence de cette jeune femme qui vit hors du temps.

Plus que conquise par ce roman qui trône parmi mes favoris de tous les temps, je vous invite à votre tour à faire la rencontre de l’existence d’Addie, qui se voulait être invisible, mais qui par la force des choses s’est révéler être inoubliable… Coup de coeur pour une plume, un personnage, des questionnements soulevés et tout simplement, pour un livre fabuleux.

Publicité

4 réflexions sur “Mon coup de coeur de l’année : « La vie invisible d’Addie Larue » de V.E. Schwab

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s