« Jardin secret », un Shôjo d’une grande douceur et simplicité par Ammitsu

Titre : Jardin secret

Autrice : Ammitsu

Tomes : 1 à 8

Éditions : Kana

Publication : 19 Avril 2019

Genre : Manga Shôjo, Romance

Thèmes : Fleurs, Amour, Scolarité, Santé

Pages : 182

Prix : 6€85


Résumé :

Aussi douée à l’école qu’en sport, belle et posée, Ran est surnommée « la fine fleur du lycée » par les garçons, qui préfèrent se tenir à une distance raisonnable d’elle. Mais Akira, un garçon de sa classe et fils de fleuriste, est différent des autres. Il est le seul à la traiter normalement et à rire avec elle.


Mon avis :

Fraicheur et bienveillance bercent ce shôjo qui, malgré son inscription dans la pure tradition du genre, parvient à offrir à ses lecteurs une pointe d’originalité inattendue. Ammitsu questionne avec simplicité et justesse la place ainsi que la signification des fleurs auprès d’adolescents japonais.

Dans « Jardin secret », nous rencontrons une jeune fille aux talents multiples ; aussi douée en sport qu’à l’école, belle et posée, Ran est admirée par ses camarades. Ces aptitudes font d’elle « la fine fleur du lycée ». Ran est alors considérée comme inaccessible et passe la plus grande partie de son temps seule. Mais, grâce à son statu de membre du club d’horticulture, elle fait la rencontre d’Akira, un garçon de sa classe qui semble en connaitre beaucoup sur les fleurs. Bien différents de ses autres camarades, il apprend à connaitre Ran et se comporte normalement avec elle, offrant à la jeune femme une compagnie inédite.

La romance s’engage avec douceur et ne pointe le bout de son nez qu’au bout de quelques tomes, offrant réalisme et crédibilité à cette histoire si touchante. Les pages se dévorent et ne laissent jamais place à l’ennui, car bien que ce l’action et l’histoire de ce shôjo se concentre sur Ran et ses sentiments, des problématiques interessantes se joignent au manga. C’est notamment à travers la sphère familiale des personnages principaux que se dessinent quelques narrations parallèles, toujours étroitement liées aux sentiments et ressentis d’Akira et Ran.

Les dessins fin et doux s’accordent à confirmer la tendre portée de l’histoire de Ammitsu. En plus du trait sensible de la mangaka, le traitement des trames et des noirs très légers choisis pour cette saga valide son engagement frais et romantique. Une belle découverte coup de coeur qui saura ravir les coeurs épris et les inconditionnels admirateurs des fleurs !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s