Un album illustré à l’image de la force de son heroine : « L’histoire de Nina Simone »

Titre : Nina, L’histoire de Nina Simone

Auteurs : Traci N. Todd et Christian Robinson

Éditions : Didier Jeunesse

Publication : 13 Septembre 2021

Genre : Album Jeunesse

Thèmes : Musique, Jazz, Droit Civique, Engagement, Musique, Passion, Racisme

Pages : 64

Prix : 14€90


Résumé :

Nina Simone était une icône : elle était à la fois une des plus grandes chanteuses de jazz de son époque, et une ambassadrice de la lutte contre le racisme. Mais avant d’être Nina Simone, elle était Eunice Kathleen Waymon, une prodige qui a chanté avant de pouvoir marcher et a appris à jouer du piano sur les genoux de son père. Quand plusieurs portes lui ont été fermées à cause de la couleur de sa peau, la jeune fille a rapidement découvert que son talent n’était peut-être pas suffisant. Mais elle n’a pas renoncé pour autant, a chanté dans des bars, a élevé la voix, et Eunice est devenue Nina Simone. Si à ses débuts sa voix était douce, à mesure que la lutte contre les discriminations raciales a pris de l’ampleur, sa voix s’est faite plus grave, pour devenir rugissement.
Le parcours d’une femme forte, de son enfance jusqu’à son dernier concert, un album puissant et incarné, pour faire découvrir aux enfants la lutte contre le racisme à travers la vie d’une des plus grandes voix du jazz.


Mon avis :

Des graphismes forts, découpés, presque rigides mais surtout vibrants par leurs couleurs et compositions, c’est ce que propose ce magnifique album jeunesse contant l’histoire de Nina Simone avec intelligence et intérêt. Narration et images vont de paire pour confier l’histoire de cette femme noire, musicienne au grand talent qui a peu à peu trouvé sa voie pour en donner au peuple noir réprimé.

Nina Simone était à la fois l’une des plus grande pianiste et chanteuse de jazz de son époque ainsi qu’une ambassadrice de la lutte contre le racisme. Aujourd’hui encore, ses mots inspirent les foules, mais avant d’être cette icône, Nina Simone était Eunice Kathleen Waymon, une enfant prodige qui a appris à jouer du piano sur les genoux de son père avant même de savoir marcher… Véritable frein à sa progression, sa couleur de peau lui ferme des portes et Eunice prend rapidement conscience que son talent ne suffira pas à faire d’elle une artiste reconnue. Mais bien loin de renoncer, elle élève sa voix, la fait plus grave, engagée, tel un rugissement. Choisissant le nom de scène de Nina Simone, elle s’engage peu à peu dans la lutte contre les discriminations raciales et se dessine finalement le profil d’une femme forte et puissante par la portée de ses mots.

Ne connaissant que le nom de cette artiste, pianiste renommée, c’est avec beaucoup d’intérêt que je me suis plongée dans cet album aux couleurs chatoyantes, narrant la vie d’une personnalité déterminée. Nina est une icône tant pour son parcours que pour son prodige. Découvrir son portrait à travers l’univers graphique de Christian Robinson offre un regard coloré et vibrant sur la vie empreinte de passion mais aussi de contraints de cette grande figure de la musique.

Les illustrations, composées de touches de peintures vibrantes par leurs semblantes naïvetés s’accordent à merveille à la mouvance des collages qui habillent les fonds colorés des illustrations de Christian Robinson. Une réussite graphique qui interpelle par son originalité autant qu’elle émerveille par son procédé de création et sa richesse colorimétrique.

Bien plus qu’une simple biographie, « L’histoire de Nina Simone » est une véritable plongée visuelle dans le quotidien romancé d’une femme animée par la passion et le talent. Une belle découverte tant sur le plan graphique que narratif, que je recommande à tous les lecteurs avides de graphismes forts et de rencontres avec des personnalités engagées et historiques.

Publicité

Une réflexion sur “Un album illustré à l’image de la force de son heroine : « L’histoire de Nina Simone »

  1. […] J’ai découvert la plume de Traci N. Todd à l’occasion de la parution de l’album « Nina, L’histoire de Nina Simone », illustré par Christian Robinson. Adressé à de jeunes lecteurs mais riche de sa singularité graphique, cet album à su me captiver dès lors que je me suis plongée en son sein. Peintures, découpages et graphismes vibrants accompagnent l’histoire d’une femme talentueuse mais surtout engagée. Pour découvrir ma chronique, c’est par ici ! […]

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s