« Strawberry Moon », un voyage illustré et romancé entre terre et lagune

Titre : Strawberry Moon

Autrice : Laia Lopez

Éditions : Hachette Romans

Publication : 24 Juin 2020

Genre : Roman Jeunesse, Fantastique, Contemporain

Thèmes : Sirène, Adolescents, Campus

Pages : 192

Prix : 13€90


Résumé :

Sur un campus universitaire situé au bord d’une lagune, des événements inquiétants se succèdent. Des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures, puis réapparaissent, hagards, comme vidés de leur âme. Il n’en faut pas plus pour que la rumeur se propage : le campus est hanté. Diana, elle, a fait sa rentrée universitaire comme tous les autres étudiants, mais elle cache un secret. C’est une sirène. Elle vient de la lagune et a choisi, à ses 18 ans, de venir vivre sur la terre ferme pour échapper à la solitude de sa condition aquatique, d’autant plus qu’étant une espèce rare et puissante de sirène, elle a grandi à l’écart des autres. Grâce à d’autres étudiants sirènes, elle essaie de s’intégrer à la vie étudiante et de passer inaperçue, comme l’exigent les règles du monde aquatique. Mais ce n’est pas si simple. Un garçon nommé Eiden attire son attention et les deux se rapprochent beaucoup, alors que les relations entre humains et sirènes sont très mal vues par le Conseil de la lagune…


Mon avis :

D’abord charmée par le travail illustratif riche de Laia Lopez, c’est avec beaucoup d’intérêt que je me suis penchée sur le premier tome de sa duologie illustrée « Strawberry Moon ». Alliant avec simplicité texte et images, ce roman offre aux jeunes lecteurs un appui visuel pour faire vivre l’histoire narrée à l’écrit par l’autrice.

Nous faisons la rencontre de Diana, une jeune femme qui, comme tous les jeunes adultes qui l’entourent, fait sa rentrée universitaire. Seulement, Diana cache un secret. Elle n’est pas née sur la terre mais au fond de la lagune qui borde le campus. Elle est une sirène. C’est elle qui, à ses dix-huit ans, a choisi d’échapper à la solitude de sa condition aquatique pour rejoindre la terre ferme et y vivre. Car le statu de Diana, dans les profondeurs, était celui d’une sirène possédant une grande puissance, là contraignant à vivre à l’écart de sa propre communauté. Seulement, d’étranges événements surviennent et inquiètent peu à peu les sirènes de l’entourage de Diana, venues vivre elles aussi sur le campus. Des étudiants disparaissent pendant plusieurs heures, puis réapparaissent, hagards, comme vidés de leur âme.

Appuyé sur deux intrigues différentes, ce roman n’accorde aucun répit à ses lecteurs. D’une part, c’est à travers les yeux de Diana qu’une fascination presque enfantine pour le monde humain se dessine, offrant des scène emplies d’humour. D’autre part, un schéma plus inquiétant, sans jamais basculé dans l’horreur, apporte surprise et inquiétude à ce récit qui semblait juste s’annoncer plein de douceur.

C’est donc un petit roman riche, aux personnages attachants et où la simplicité apparente cache en réalité des questionnements simples mais sympa à aborder pour de jeunes lecteurs.

Du côté de la forme, j’ai d’abord été perturbé par l’enchainement entre la narration écrite et celle visuelle réalisées par Laia Lopez, je me suis finalement attachée au format opérant. Les liens entre illustrations et texte ne s’accordent pas par une alternance des séquences Bandes-Dessinées et textes mais par une répétions des scènes par les deux schémas narratifs. C’est donc déstabilisant à découvrir mais plutôt agréable à lire une fois le fonctionnement saisi.

Finalement je pense pouvoir affirmer que ce premier tome m’a tout simplement donné envie de découvrir le second, et ce, notamment grâce à la fin spectaculaire de ce tome ! Une lecture jeunesse qui fait du bien et dont les graphismes m’ont fascinés !

Publicité

3 réflexions sur “« Strawberry Moon », un voyage illustré et romancé entre terre et lagune

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s