Le VIH aujourd’hui, mais pas que, dans « Positive » de Camryn Garrett

Titre : Positive

Autrice : Camryn Garrett

Éditions : Collection R

Publication : 4 Mars 2021

Genre : Roman Young Adult Contemporain

Thèmes : VIH, Lycée, Amitié, Sentiment, LGBTQIA+, Romance, Théâtre, Comédie Musicale

Pages : 388

Prix : 17€90


Résumé :

Nouveau lycée et nouveau départ pour Simone Garcia-Hampton : elle se fait de vraies amies, se voit confier la mise en scène de la comédie musicale de l’année et se rapproche de Miles, celui qui la fait fondre dès qu’il entre dans la pièce. Mais voilà, Simone est séropositive, et elle n’a qu’une peur : qu’on découvre sa maladie.

Lorsqu’elle commence à sortir avec Miles, elle sait bien qu’elle devra lui en parler, même si cette idée la terrifie. Mais bientôt, un message trouvé dans son casier la menace de tout révéler à l’ensemble du lycée si elle ne le plaque pas…


Mon avis :

C’est avec intelligence, maturité et presque sans complexes que « Positive » investi la thématique du VIH à travers un personnage adolescent séropositif. Animé par une diversité bienvenue et un regard accessible sur la maladie au quotidien, cette histoire, simple dans son fondement délivre néanmoins un message important.

Dans ce roman nous faisons la rencontre de Simone. Récemment arrivée dans un nouveau lycée, elle se fait de vraies amies et se voit attribuer le rôle de menteuse en scène pour la comédie musicale de l’école. Au cours de l’année, elle se rapproche peu à peu de Miles, le garçon pour lequel elle craque. Seulement, Simone est séropositive et c’est un secret ; elle n’a qu’une peur, que cela soit découvert et que tout le monde au lycée soit au courant pour sa maladie…

C’est lorsqu’elle commence à sortir avec Miles que les choses commence à se gâter. Simone le sait bien, elle devra lui en parler, mais face à l’angoisse que cela représente pour elle, la jeune femme veut choisir le bon moment. Mais bientôt, une menace tombe sous forme d’un message glissé dans son casier. Si elle ne plaque pas Miles, le corbeau révèle à l’ensemble de l’établissement que Simone est séropositive.

« Positive » est un livre qui se veut volontairement porteur de messages forts. Abordant avec une logique interessante le SIDA, le roman est loin de s’arrêter à ce sujet et survole de nombreuses thématiques comme l’homosexualité, l’homoparentalité, la sexualité, le racisme ainsi que le harcèlement. Bien que l’intrigue soit simple, presque clichée, le roman reste intéressant à découvrir pour les choix opérés pour parler du VIH. Envisagé à travers le quotidien de Simone, entre les rendez-vous médicaux, le groupe de soutient mais surtout sa scolarité, sa vie familiale et amicale, le VIH s’inscrit dans le personnage que nous découvrons pages après pages, sans pour autant le définir. Simone est une adolescente vibrante de passion pour les comédies musicales, décomplexée au côtés d’amies hautes en couleurs à laquelle il est aisée de s’attacher.

« Positive » est une lecture qui brise les tabous et éclaire son lectorat ; lui ouvrant les yeux sur ce que représente réellement être séropositif aujourd’hui. Une lecture qui, au delà de son intrigue principale, s’avère nécessaire ! Un roman parfait pour aborder le VIH sans complexe et se débarrasser des idées ressues.

Publicité

Une réflexion sur “Le VIH aujourd’hui, mais pas que, dans « Positive » de Camryn Garrett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s