« Un été avec Albert » : un roman vibrant qui raconte un été glaçant sous le soleil des Pyrénées

Titre : Un été avec Albert

Autrice : Marie Pavlenko

Éditions : Flammarion

Publication : 1er Mai 2021

Genre : Roman Jeunesse Contemporain

Thèmes : Famille, Enquête, Vacances

Pages : 212

Prix : 14€


Résumé :

Après le bac, l’été de Soledad était tout tracé. C’était sans compter sur le divorce de ses parents et le début de dépression de son père. Changement radical d’ambiance et direction les Pyrénées, chez sa grand-mère. Alors que Sol imagine ses vacances vouées à un ennui mortel, un événement inattendu vient totalement les bouleverser. Entre journées en plein soleil et nuits terrifiantes, Soledad va vivre un été hors du commun.


Mon avis :

Lecture aussi surprenante que fascinante, « Un été avec Albert » se détache des précédents romans de l’autrice pour offrir une histoire sur le fil, oscillante entre humour et tension. Invitant le fantastique à faire irruption, ce petit roman contemporain accorde de la liberté au genre pour porter le lecteur dans une lecture magique, touchante et véritable.

Suite aux épreuves du baccalauréat, Soledad s’apprête à passer un bel été. Seulement, l’ambiance s’annonce différente suite au divorce de ses parents et la dépression de son père. Elle prend donc la route pour les Pyrénées où réside sa grand-mère. Sol en est certaine, les vacances de folie furieuse, elle peut faire une croix dessus. Mais un événement inattendu vient bouleverser les journées ensoleillées et les nuits sèches, qui deviennent rapidement terrifiantes, de l’adolescente. C’est finalement un été hors du commun qui attend la jeune femme…

Court roman, « Un été avec Albert » est cependant loin d’être une découverte classique. Les intrigues s’y lient pour faire de cette histoire un croisement entre thriller, roman fantastique et roman contemporain où se dévoilent des sentiments forts et des secrets de famille. Les pages s’enchainent et la narration dynamique porte le lectorat au coeur d’un été cuisant puis glaçant…

En plus de très belles description, Marie Pavlenko affuble ses personnages de caractères forts. Cynique, Sol émeut le lecteur qui est bercé par le réalisme saisissant d’une adolescence dépeinte avec simplicité. Le roman est peut-être un peu court pour s’attacher aux personnages mais cet aspect renforce le suspens qui monte très rapidement au fil des chapitre. La chute est surprenante, rapide et bien construite ! Une jolie trouvaille qui offre à ce roman ce petit plus qui le détache de lectures plus conventionnelles.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s