Vivre son identité ? « Vers le vrai », une ode à la tolérance et à l’espoir d’être soi-même

Titre : Vers le vrai

Autrice : Anne Loyer

Éditions : Slalom

Publication : 2 Juin 2022

Genre : Roman Young Adult Contemporain

Thèmes : LGBT, Religion, Foi, Thérapie de conversion, Liberté, Rencontre, Acceptation, Homosexualité

Pages : 236

Prix : 14€95


Résumé :

Depuis toujours, la vie sourit à Paul : grand, beau, intelligent, il réussit tout ce qu’il entreprend, y compris sa relation avec Estelle. Petit dernier d’une famille de quatre enfants bourgeoise et conservatrice, son avenir est tout tracé… Alors son monde s’effondre le jour où il réalise qu’il aime un garçon. Dévasté, il est dirigé vers une thérapie de conversion,  » soutenu  » par ses proches qui veulent le voir reprendre le droit chemin. 
Thalia est une passionnée qui enchaîne les relations, éprise de liberté, jusqu’à sa rencontre avec Loïs. Elle vibre d’amour et de désir pour cette fille, au point de révéler ses sentiments au grand jour… et de se retrouver à la rue, humiliée, rejetée par ses parents. 
À 18 ans, Paul et Thalia sont à un tournant de leur vie. Mais où chercher la vérité qui leur permettra, enfin, de s’épanouir ?


Mon avis :

Résonnant comme une claque, le roman de Anne Loyer désarçonne par son sujet et la force de sa construction. Une lecture véritablement bouleversante et saisissante qui partage deux histoires croisées aux thématiques contemporaines. « Vers le vrai » est de ces romans glaçants, par la vérité qu’ils évoquent, offrant malgré tout une lueur d’espoir, aussi infime soit-elle.

À 18 ans, Paul et Thalia ne semble pas avoir grand chose en commun… Grand, beau et intelligent, Paul est le petit dernier d’une famille bourgeoise et conservatrice. Tout ce qu’il entreprend lui réussi. Tout, même sa relation avec Estelle. Mais le jour où il réalise être éprit d’un garçon, son monde s’effondre. Aussi dévasté que ses proches, il est dirigé vers une thérapie de conversion… Thalia, elle, est une jeune femme vibrante, libre et passionnée qui enchaine les relations jusqu’au jour où elle rencontre Loïs. Ses sentiments pour elle sont si forts que Thalia les révèle au grand jour et se retrouve à la rue, rejetée par ses parents.

Face à la complexité du parcours des personnages de ce livre, impossible d’y échapper : des larmes de haine et d’incompréhension sillonnent les visages. Comment est-ce possible, aujourd’hui encore, de faire face à une homophobie si destructrice ? Bien loin de compter une histoire queer bienheureuse, ce livre parle avant tout de survie.

Anne Loyer aborde de façon brutale le rejet des proches et plus exactement des parents lors du coming out. Un thème souvent partagé par les auteurs queer, qui s’habille ici d’une violence extreme, ressentie dans le rythme narratif. Les chapitre sont courts, se succèdent et témoignent d’une certaine urgence.

À travers le personnage de Paul, l’autrice dénonce et s’engage, avec une certaine agilité, à questionner la place de la foi chez les jeunes LGBT. Le sujet est complexe mais porté par un personnage attachant, pétri de questionnements et lui même convaincu d’avoir quitté le droit chemin.

L’autrice déploie dans son écrit des thématiques aussi complexes qu’intéressantes mais ne perd jamais de vu la lueur d’espoir dont vibrent ses personnages aux différences accomplies. « Vers le vrai », ce sont deux parcours forts qui symbolisent la pluralité des expériences des adolescents queer qui se découvrent et s’affirment.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s