« L’empire des femmes – t.1 : Sapienta », une nouvelle pépite du rayon jeunesse !

Titre : L’empire des femmes

Autrice : Cassandra Lambert

Éditions : Didier Jeunesse

Publication : 21 Septembre 2022

Genre : Roman Jeunesse Dystopique

Thèmes : Esclavage, Révolte, Gladiateur, Injustice

Pages : 337

Prix : 18€90


Résumé :

À Sapientia, les règles sont claires : les femmes dirigent et les hommes servent.
Le grand tournoi annuel de gladiateurs approche. Toutes les jeunes filles attendent l’événement avec impatience. Toutes, sauf Adona, que l’enjeu terrifie : il faut y choisir son favori…Dans les geôles de l’arène, les hommes n’ont qu’une idée en tête : survivre à l’épreuve. Mais pour Elios, survivre n’est que le début d’une mission bien plus ambitieuse… Pour chacun, un long combat commence !


Mon avis :

Avec ce premier tome d’une duologie qui s’annonce aussi puissante que saisissante, Cassandre Lambert confirme la force de sa plume et l’intelligence des ses histoires. « L’empire des femmes » dépeint un système matriarcal exacerbé dans lequel violences et injustices s’unissent pour servir un propos fort et un univers ou nul trace d’égalité semble pouvoir s’esquisser… Une véritable réussite d’un point de vue narratif qui sait embarquer son lectorat au sein d’une intrigue d’une grande pertinence.

Dans le monde antique construit par l’autrice, les femmes dominent. Désignées par la Mères elles sont tout ce que les hommes ne seront jamais ; puissantes, riches, fortes, intelligente… Relégués au rang d’homme de compagnie, d’esclave ou de géniteur, les hommes n’ont aucun droit. Adona, fille d’Eudoxie Katanos, la femme la plus influente de Sapienta, s’apprête comme ses prédécesseures à participer au tournoi de la procréation ; visant à sélectionner les hommes les plus forts pour offrir la vie aux prochaines génération de femmes par un combat à mort… C’est là que les chemins d’Adona, Elios et Nickolaos se croisent, les confrontant tous à une réalité différente de celle qui leur à été enseignée…

Tout semble extreme dans ce livre. Cassandre Lambert n’hésite pas, en reversant notre société, à dénoncer la misogynie de cette dernière. Car dans ce livre, bien que ce soit les femmes qui usent tyranniquement de leur pouvoir, une certaine morale plus universelle s’en dégage. Mais au delà de l’engagement certain de Cassandre Lambert, « L’empire des femme » offre un univers riche et renseigné, porté par l’appropriation d’un vocabulaire et de coutumes tirées de l’antiquité greco-romaine. Ainsi, cette histoire, déjà forte par sa narration palpitante, ses personnages attachants et son synopsis intriguant, se gorge d’une réelle profondeur.

En somme, un roman vibrant qui dépeint avec pertinence un système sociale exacerbé mais parfois habillé d’une réalité déconvenue… Une excellente lecture qui paraît ce 21 septembre en librairie !

Publicité

2 réflexions sur “« L’empire des femmes – t.1 : Sapienta », une nouvelle pépite du rayon jeunesse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s