« Shadows House », un premier tome intriguant par So-Ma-To

Titre : Shadows House

Auteur : So-Ma-To

Éditions : Glénat Manga

Publication : 16 Juin 2020

Tome : 1/2 parus

Genre : Manga Seinen

Prix : 7€60

Pages : 160


Résumé :

« Les Shadow forment une famille aux manières nobles dont les membres n’ont pas de visage. Afin de pallier ce manque, ils emploient des « poupées vivantes » chargées de les servir et d’interpréter leurs émotions. Dans l’étrange manoir des Shadow, où l’on ne reçoit jamais de visiteurs, une voix de cristal danse, aujourd’hui encore entre les dépôts de suie… »


Mon avis :

Je crois que ce manga est celui que j’attendais inconsciemment. Sombre, Gothique par son scénario est son style graphique, mais étrangement lumineux par ses personnages et la façon dont l’histoire est abordée, ce premier tome frôle le coup de coeur !

Je me suis lancée un peu par hasard dans ce premier tome. Au détour d’un rayon dans ma librairie, j’ai aperçu un bordereau bleu électrique sur lequel on pouvait lire un blurb du scénariste de The Promised Neverland. En découvrant le manga associé à ce micro avis, je n’ai pas hésité une seule seconde et je me suis embarquée dans la lecture de ce manga si prometteur !

Dans ce premier tome, nous découvrons un scénario original et étrange mais extrêmement bien pensé. Nous faisons la rencontre d’Émilico, une poupée vivante au service de la famille Shadow et plus particulièrement de Kate son maître ombre. Les membres de la famille Shadow sont sans visage, entièrement noirs, comme des ombres mais matérielles. Chaque maître ombre est accompagné d’une poupée vivante afin d’avoir un visage et d’exprimer ses émotions à travers celle ci.

Emilico est une jeune poupée qui va tenter de trouver sa place tant auprès de son maître que des autres poupées. Maladroite, attentionnée et adorable, la jeune poupée est très curieuse et attachante. Dans ce premier tome, nous découvrons à ses côtés le manoir des Shadow et en quoi consiste son rôle de poupée.

Dès les premières pages, je me suis laissée porter par le trait souple et tendre de ce mangaka qui sait parfaitement jouer avec les trames, offrant ainsi un jeu de clair-obscure absolument formidable dans ce premier tome. De quoi nous plonger parfaitement dans l’ambiance de cette maison si étrange.

La richesse graphique de ce manga est indéniable ! Les détails et la finesses des traits apportent beaucoup à cette histoire dont l’univers semble regorger de secret que j’ai hâte de découvrir !

Bien qu’il ne se passe pas grand chose dans ce premier tome plutôt introductif, je me suis prise d’affection pour Emilico et son maître ombre. Je pense que cette saga ira loin : son synopsis est super prometteur et ses graphismes parfaitement maitrisés. De quoi convaincre un maximum de lecteurs !

Publicité

3 réflexions sur “« Shadows House », un premier tome intriguant par So-Ma-To

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s