« Francis », une BD sombre aux graphismes originaux

Titre : Francis

Auteur : Loputyn

Éditions : Shockdom

Publication : 25 Septembre 2020

Genre : Roman Graphique, Sorcellerie

Pages : 96

Prix : 16€


Résumé :

« Métillia néglige ses devoirs de sorcière pour faire la fête et profiter de sa jeunesse. Désormais, peu de temps la sépare de l´épreuve la plus importante de sa vie de sorcière, mais elle n´a pas réussi à prendre en main son destin. Toutefois, la toute dernière nuit, le destin lui offre une rencontre favorable pour renverser la situation :Francis, un esprit paresseux, mesquin et vicieux avec un vrai corps, qui aime prendre l´apparence d´un renard. Mais le temps presse et la nuit touche à sa fin.« 


« Francis » est une histoire onirique aux graphismes accrocheurs, seulement je n’ai pas été emballé plus que ça par ce livre, bien qu’il avait tout pour plaire…

Dans cette Bande-Dessinée, nous faisons la rencontre de Métillia, une jeune sorcière qui s’apprête à passer l’épreuve la plus importante de sa vie. Mais la jeune femme n’est pas parvenue à prendre son destin en mains par le passé et elle ne parvient pas à le faire la dernière nuit, avant l’épreuve, qui est censée changer sa vie de sorcière. Sa dernière solution ? Invoquer un esprit qui va prendre la forme d’un renard. Mais sous cette tendre apparence, si bien traitée dans le livre, c’est une créature vicieuse qui va se révéler. L’esprit va mettre en lumière le terrible visage de Métillia, une partie sombre d’elle même. Avant la fin de la nuit, le duo va tenter de faire basculer la situation à l’avantage de la jeune sorcière, détruisant tout sur son passage.

J’ai d’abord été conquise par la beauté de l’objet livre. Que ce soit la qualité du papier, doux, épais et coloré mais aussi de l’impression avec des jeux de touches de blancs, j’ai vraiment été surprise par la richesse dont regorgeait l’objet en tant que tel, tout cela à su attirer mon attention. Seulement, l’histoire ne m’a pas semblée être à la hauteur. La Bande-Dessinée est vraiment courte et à mes yeux. Elle enclave l’histoire dans un format qui aurait pu être beaucoup plus développé. De même, bien que ce qui se passe dans ce livre soit sombre, j’aurais aimé plus de noirceur. À mes yeux, l’attitude nocive de l’esprit aurait pu être accentué, quitte à exagérer ses traits. Le postulat de départ, l’idée qui à donné naissance à cette histoire, est très convaincante, mais tout va simplement trop vite à mes yeux.

Pour ce qui est des graphismes, je les ai beaucoup appréciés, mais ils m’ont semblé un peu trop doux et monotones pour ce que cette histoire nous contait. Il n’empêche que me plonger dedans à été un réel bonheur, tant ils sont différents de ce que j’ai l’habitude de croiser dans mes lectures graphiques.

Enfin, le point le plus négatif, et qui à réellement fait basculer mon avis, est l’écriture. Cette histoire est une BD, aussi, le peu de texte qui permet de suivre le récit à son importance. Or, ici, le propos mature et bien pensé qui régit cette histoire semble infantilisé, mal traduit ou bien peu travaillé. Je ne sais pas exactement d’où me vient ce sentiment mais cela m’a réellement posé problème pendant ma lecture.

Mes avis sont rarement négatifs, mais ce livre m’a vraiment mise entre deux sensations. Je l’ai adoré pour son histoire, ses illustrations… Mais d’un autre côté, certaines choses m’ont vraiment laissée dans l’incompréhension la plus totale. Tout semblait parfait, et pourtant, une accumulation de petits détails m’a fait passé à côté de cette histoire. Bref, je suis un peu déçue même si j’ai passé un bon moment en compagnie de cette lecture !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s