Un premier tome riche et surprenant : « Demande à Modigliani » !

Titre : Demande à Modigliani

Tome : 1

Autrice : Ikue Aizawa

Éditions : NaBan

Publication : 8 novembre 2019

Genre : Manga, Seinen

Thèmes : Art, Passion, Amitié, Études

Pages : 208

Prix : 10€90


Résumé :

Chiba, Motoyoshi et Fujimoto sont trois étudiants d’une modeste école d’art située dans les montagnes du nord-est du Japon où tout le monde peut s’y inscrire, même les imbéciles ! Ces inséparables joyeux drilles vont devoir faire face aux difficultés liées à la création artistique, à l’incertitude quant à leur avenir professionnel, au froid insoutenable de l’hiver mais goûteront aussi aux joies de la vie étudiante dans un établissement essentiellement fréquenté par des filles.


Mon avis :

Partageant avec un dessin souple et sensible le quotidien de trois étudiants en école d’art, « Demande à Modigliani » est un manga qui se révèle passionnant et renseigné. Une lecture immersive, humoristique et poétique qui témoigne de la complexité des études artistiques mais surtout de la force qui anime ceux qui y prennent part.

Au gré de petites aventures au sein d’une école d’art accessible à tous, nous suivons trois jeunes amis inséparables, aussi différents que complémentaires. Chiba, apprend l’art de la verrerie, Mo se consacre à l’étude du Nihon-Ga et Fujimoto étudie la peinture occidentale. Bien loin d’être tous excellents, les trois garçons sont portés par des motivations diverses et d’autres personnages palpitants de réalismes.

Ikue Aizawa propose d’explorer, par le biais de courts séquençages, une multitude de thèmes aussi bien techniques, humoristiques, que sentimentales. Tout cela, sans jamais perdre de vu l’art, conférant ce caractère si global à la création. La narration se pare d’un dynamisme vibrant, appuyé par un trait riche et original : unique.

C’est avec une justesse véritable que la magaka interroge la source de motivation des jeunes créateurs, proposant des sources variables et fluctuantes. Un véritable coup de maître qui prend un sens tout particulier à la lecture et lui confère un certain réalisme. Au-delà du domaine des arts visuels, « Demande à Modigliani » est avant tout une fresque émouvante qui dépeint des thématiques universelles comme les relations sociales, l’espoir et les doutes liés à l’avenir. Une lecture à ne pas manquer pour les lecteurs avides de mangas contemporains et réalistes !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s