Une intrigue troublante par E.Lockhart dans « Nous les menteurs »

Titre : Nous les menteurs

Auteur : E.Lockhart

Éditions : Gallimanrd

Collection : Jeunesse

Publication : 2015

Pages : 273

Prix : 14€50


Résumé :

« Une famille belle et distinguée. Une ile privée. Une fille brillante, blessée; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents – Les Menteurs – dont l’amitié sera destructrice. 
Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité. »


Mon avis :

Une plume additive, une intrigue alléchante et une famille un peu trop parfaite. Ce livre à tout du roman parfait pour l’été ! À la limite du thriller psychologique, ce livre rayonne par son originalité. Allant de révélations en révélations, E.Lockhart sait tenir ses lecteurs en alerte !

Dans ce livre nous faisons la rencontre de Cadence, une adolescente distinguée par son statu familial. Elle est une Sinclair, issue d’une famille riche et fière. Chaque été, Caddy se rend sur l’île familiale avec sa mère. Elle y retrouve sa famille et surtout ses cousins, avec qui elle forme le petit groupe surnommé « Les Menteurs ». Cadence est l’ainé, l’héritière de la fortune que représente l’île. Elle a tout pour devenir une femme comblée, dont l’avenir est tout tracé. Seulement sa petite vie va être bousculée l’été quinze. Lors de ce quinzième été sur l’île, Cadence a eu un accident dont elle ne gardera aucun souvenir, mis à part s’être retrouvée en culotte sur la plage…

Dans « Nous les menteurs », nous plongeons aux côtés de Cadence et découvrons les merveilleux étés qu’elle a passé avec ses cousins. Mais l’été quinze a laissé un vide dans sa mémoire. Elle prend donc la décision de retourner sur l’île lors de l’été dix-sept afin de tenter de retrouver la mémoire et surtout de revoir sa famille. Mais le tableau si majestueux de cette famille exemplaire ne cache-t-il pas la vérité ? Pourquoi personne ne veut lui parler de ce qui lui est arrivé lors de son quinzième été ?

Ce livre dont l’intrigue était très prometteuse à été une bonne lecture mais combiné d’une petite déception. J’en attendais énormément suite aux nombreux retours supers positifs que j’avais eu concernant ce roman. Hors, de nombreux points m’ont laissé perplexe pendant cette lecture…

Tout d’abord, les personnages que nous suivons tout au long du roman sont très peu approfondis. Nous ne savons rien d’eux. Seul les actions s’étant déroulé pendant les quelques vacances d’été nous permettent d’esquisser les caractères hétéroclites des adolescents. Cela m’a clairement empêcher de m’attacher à eux… J’avais l’impression d’être totalement extérieur à l’histoire car seules les quelques premières pages permettent de poser le contexte et de replacer les personnages, et à mes yeux cela n’est pas suffisant. D’autant plus que toute l’histoire tourne autour de cette famille.

Aussi, le découpage du livre ne m’a pas semblé justifié : le début est très lent alors que la fin est beaucoup trop rapide. Mais malgré ces petits défauts, ce livre est atrocement addictif, il est difficile de s’arrêter de lire (d’autant plus que les chapitres sont très courts).

Je dois tout de même avouer que la construction de cette histoire est habillent menée. Chaque détail a son importance et prend tout son sens à la fin du récit ! L’ambiance est pesante et est parfaitement adaptée à l’histoire que ce livre nous fait découvrir.

Le roman est ponctué de contes réécrits pas Cadence, ce qui offre un autre regard sur l’histoire, dont ils sont le miroir. J’ai particulièrement aimé ce détail qui offrait une vision plus mature sur ce qui se passe dans le livre, au fur et à mesure que Cadence recouvre la mémoire.

C’est donc une bonne lecture qui à été ternie pour ma part car le schéma des révélations ressemblaient beaucoup à celui d’un autre roman que j’ai pu lire. Je suis donc passée outre la surprise et n’est pas apprécié plus que ça la fin du roman… Je pense que c’est un roman à lire malgré cela car nombre des lecteurs de ce livre ont été boulversé par cette fin qui se veut surprenante !

Publicité

2 réflexions sur “Une intrigue troublante par E.Lockhart dans « Nous les menteurs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s