« Shadows House », un second tome remarquable !

Titre : Shadows House

Auteur : So-Ma-To

Éditions : Glénat Manga

Publication : 17 Juin 2020

Tome : 2/2 parus

Genre : Manga Seinen

Prix : 7€60

Pages : 160


Résumé :

« Dans l’étrange manoir coupé du monde des Shadow, les événements déconcertants continuent de se succéder.

Tandis qu’elle cherche à se familiariser avec cet univers encore inconnu, la “poupée vivante” Emilico doit se préparer pour le jour de l’Exhibition. Elle n’a que peu de temps pour troquer sa maladresse contre un peu d’élégance afin de convaincre la famille Shadow.

Car l’échec n’est pas une option quand on est remplaçable… »


Mon avis :

Un second tome brillant qui engage plusieurs intrigues au coeur du manoir des Shadow. La rencontre d’Émilico avec les autres poupées vivantes ne passer inaperçue. Sa force mentale, sa dévotion pour les autres et sa bienveillance vont la faire remarquer. Aussi, elle se fait de nouveau amis, mais a quel prix ?

Dans ce second tome, nous continuons de découvrir le rôle si perturbant des poupées vivantes, mais on fait aussi la rencontre de nouveaux personnages. Emilico continue de rayonner et de faire sourire son entourage, mais ce n’est pas le rôle attendu des poupée vivantes… De plus, Emilico doit se préparer à l’exhibition et elle n’a pas le choix, elle doit réussir. Car malheureusement, toutes les poupées sont remplaçables, et ce sort la menace de plus en plus.

Ce deuxième tome témoigne de la richesse de l’univers construit par So-Ma-To. Nos questionnements s’agrandissent, et l’auteur parvient nous maintenir sur le qui-vive. Les aventures d’Émilico prennent de l’ampleur sans pour autant être trop grandiose. L’auteur semble être dans la retenue pour faire durer les mystères que cache cette saga. C’est avec une grande justesse qu’il nous dévoile petit petit des détails, qui peuvent paraitre insignifiant pour le moment, mais qui, je suis certaine, vont devenir le socle d’une intrigue toujours plus riche et passionnante.

Ce second tome est un coup de coeur car il gagne nettement en profondeur après l’introduction du premier tome. Les caractères des personnages se dessinent et avancent ainsi de nombreux thèmes qui seront certainement abordés dans les prochains volumes.

Le style graphique est toujours sombre et contraste avec beauté avec le personnage d’Émilico, qui n’est as sans rappeler celui d’Emma dans « The Promised Neverland » (en seulement un peu plus naïve car encore très jeune…).

C’est une saga que je recommande de tout coeur et que je pense suivre de très près ! La suite est annoncée en septembre et j’ai hâte de foncer en librairie acheter le troisième tome !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s