Un énorme coup de coeur pour le nouveau Clémentine Beauvais : « Âge Tendre »

Titre : Âge Tendre

Autrice : Clémentine Beauvais

Éditions : Sarbacane

Collection : Exprim’

Publication : 19 Août 2020

Pages : 392

Genre : Roman Young Adult Contemporain

Prix : 17€


Résumé :

« La présidente de la République ayant décidé que tout élève doit accomplir une année de service civique entre sa troisième et sa seconde, Valentin a posé ses voeux. Malheureusement pour lui, ils n’ont pas été respectés et l’adolescent est envoyé dans un centre pour personnes âgées atteintes d’Alzheimer, situé dans le Pas-de-Calais, conçu pour ressembler à un village des années 1960.

Sa première mission semble assez simple : écrire une lettre à une pensionnaire qui a répondu à un concours dans un Salut les Copains de 1967, pour lui annoncer que, malheureusement, Françoise Hardy ne va pas pouvoir venir chanter dans leur ville.

Sauf que c’est difficile d’annoncer une telle mauvaise nouvelle. Alors il annonce l’inverse. Françoise Hardy viendra ! il s’y engage personnellement. Et pour ce faire, il va falloir trouver un sosie de la star, qui vienne chanter son tube La maison où j’ai grandi à tous les pensionnaires.« 


Mon avis :

Mon impression vis à vis de ce livre : extrêmement positive ! « Âge tendre » regorge de bons sentiments, d’humour, d’application et surtout de fraicheur. Alors que j’appréhendais cette lecture pour son style de narration, j’en ressors bouleversée, émue et passionnée par les années 60 ! J’ai eu un simple et énorme (même plus que ça je crois) coup de coeur pour ce livre pétillant et si bien pensé !

Dans ce roman unique, qui bouleverse les codes par sa forme d’écriture, nous faisions la rencontre de personnages tous plus attachants les uns que les autres. Nous suivons particulièrement Valentin, un adolescent qui part effectuer une année de service civique obligatoire à la sortie de la troisième. Malheureusement, Valentin n’a pas de chance. Il est envoyé dans le Pas-de-Calais, dans un centre pour personnes âgées atteintes d’Alzheimer, reconstitué pour ressembler à un village des années 60. Rien à voir avec ce qu’il espérait… Mais Valentin n’est pas au bout de ses surprises.

Sous forme de rapport de stage, nous vivons cette expérience d’une année aux côtés du jeune homme.Entre quotidien et expérience professionnelle, Valentin consigne dans son rapport de stage de nombreuses informations, nous offrant une histoire passionnée et passionnante. J’avais peur que ce format d’écriture fasse de ce roman un écrit froid, inaccessible et ennuyant. Mais ici c’est tout le contraire ! Valentin à une façon de raconter son quotidien très surprenante, ludique, agréable à lire et drôle. S’ajoute à cela les annotations rétrospectives qu’il place dans son rapport, marquant son engagement mais surtout son gain de maturité en une seule et simple année.

Une première mission est confié au garçon : écrire une lettre à une pensionnaire, en réponse un concours publié dans « Salut les copains », pour lui annoncer que Françoise Hardy ne pourra pas venir chanter dans leur ville. Dans un excès de gentillesse et de bonne volonté, Valentin ne parvient pas annoncer la mauvaise nouvelle… Il s’engage alors personnellement à faire venir Françoise Hardy au centre. Valentin semble avoir un don pour se mettre dans le pétrin parce que ce n’est pas l’unique et seule fois qu’il s’engage et se met dans de beaux draps.

À travers ces drôles de péripéties, Clémentine Beauvais nous porte à la rencontre d’un garçon parfois agaçant et maladroit mais surtout très attendrissant et humain. Nous plongeons peu à peu aux cotés de Valentin dans une ambiance lumineuse, colorée et pleine de vie qui va animer ce roman pages après pages pour faire de ce livre un véritable concentré de bonne humeur et d’humour.

Entre les rencontres originales avec les pensionnaires tous attachants et attendrissants à leurs façons, et les liens inexplicables que Valentin va tisser avec son collègue Octavio, sa maitresse de stage Sola, il est impossible de trouver le temps de s’ennuyer dans ce livre !

L’autrice parvient à aborder des thèmes importants comme l’acceptation de sois et de l’autre de façon naturelle. C’est l’un des nombreux points fort de ce livre et je tenais à le souligner, car cela m’a étonnamment marqué. La plume est intelligente et parvient à soulever, sous couvert d’un univers fleurissant et léger, de nombreux questionnements et thématiques tels que l’identité, les rapports aux sentiments, le bonheur…

J’ai été touchée, émue et bouleversée. Ce roman est riche et bien renseigné sur les années 60/70 (pour mon plus grand plaisir) ! J’ai aimé imaginer les décors de ce centre et découvrir aux côtés de Valentin ces années si différentes des nôtres ! Un roman que je ne risque pas d’oublier et qui est inexorablement l’une de mes meilleures lectures cette année !

Publicité

2 réflexions sur “Un énorme coup de coeur pour le nouveau Clémentine Beauvais : « Âge Tendre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s