« L’aube sera grandiose » un livre plein de poésie et de mystères, de Anne-Laure Bondoux

Titre : L’aube sera grandiose

Auteur : Anne-Laure Bondoux

Éditions : Gallimard Jeunesse

Pages : 298

Publication : 2017

Prix : 14€90


Résumé :

« Ce soir, Nine, seize ans, n’ira pas à la fête de son lycée. Titania, sa mère, en a décidé autrement. Elle embarque sa fille vers une destination inconnue, une cabane isolée, au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui révéler l’existence d’un passé soigneusement caché. Commence alors une nuit entière de révélations…
Qui sont Octo, Orion et Rose-Aimé ? A qui appartient cette mystérieuse cabane ? Et ce vélo rouge, posé sous l’escalier ?
Au fil d’un récit souvent drôle, parfois tragique et bouleversant, Nine découvre un étonnant roman familial.
Quand l’aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant. »


Je viens tout juste de finir de lire ce magnifique livre-objet qui s’est révélé être aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur ! Dans « L’aube sera grandiose » nous suivons Titania et sa fille Nine, qui se rendent au coeur de la forêt afin de rejoindre une cabane secrète, près d’un lac. Mais plus qu’une virée mère-fille, cette escapade va offrir à Titania la possibilité de renouer avec son passé, mais surtout avec la vérité, celle que sa fille s’apprête à découvrir.

Au coeur de ce livre, j’ai fait la rencontre de personnages hauts en couleurs mais surtout pétillants à leurs façons. Ils sont tous imparfaits mais attachants et surtout pleins de vérités; car ces personnages sont le reflet d’une société fascinante et en mouvement : celle des années 70/80.

En plus d’offrir un très beau regard sur les relations mère-fille et sur les liens familiaux, Anne-Laure Bondoux m’a ouvert les yeux sur les modes, les passions et les évènements qui régissaient la vie des années passées. J’ai adoré les nombreux détails donnés par l’auteur et les dessins qui fleurissaient page après page.

Pour ce qui est de la plume de Anne-Laure Bondoux, la poésie de la description et la virulence des certaines scènes se mêlent, témoignant d’une écriture prenante, poétique et très rythmée.

L’histoire m’a tout simplement bouleversée. Elle reprend les codes de narrations que nous connaissons tous mais d’une façon contemporaine. Elle nous faisait plonger avec elle dans diverses temporalités étroitement liées les unes aux autres. Car oui, le récit de Titania est accompagné d’épisodes passés, que l’on découvre comme spectateur d’un film.

« Il est venu nous dire au revoir, et lorsqu’il a franchi la grille dans l’autre sens, j’ai réellement senti la déchirure. Cette douloureuse impression que les choses changent, que le temps passe, et que l’on n’y peut rien. »

Chaque page était ponctuée d’une nouvelle découverte, d’une révélation ou d’une description magnifique à lire !

« Nine lève les yeux vers le ciel et les millions d’étoiles. Toutes les mères de l’univers ont sans doute une vie secrète, des activités à elles, des amis ou des collègues dont elles ne parlent jamais, des rêves enfouis, des soucis qu’elles dissimulent. Des amants, parfois. La sienne a une cabane au bord du lac. »

« Nine chiffonne le papier qui enrobait la barre au chocolaté le jette dans le poêle. L’emballage s’embrase. Avant de fondre tout à fait, il colore la flamme d’une teinte étrange et verte qui fait penser à une aurore boréale. »

Voilà, je pense que je ne suis pas prête d’oublier ce livre ! Tout était superbe et agréable à découvrir. C’est le sourire aux lèvres que j’ai fini ce livre et que je termine cet article ! En espérant bien sur que vous le lirez à votre tour !

Publicité

Une réflexion sur “« L’aube sera grandiose » un livre plein de poésie et de mystères, de Anne-Laure Bondoux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s