« Décomposée » une douce poésie lugubre, ode aux femmes par Clémentine Beauvais

Titre : Décomposée

Autrice : Clémentine Beauvais

Éditions : L’iconoclaste

Collection : L’iconopop

Publication : 8 Avril 2021

Genre : Poésie, Contemporain, Vers libre, Réécriture/Revisite

Thème : Rencontre, Femmes, Violence, Avortement

Page : 120

Prix : 13€


Résumé :

Au bord d’un chemin, une femme gît, en décomposition.
Passant par là au bras de son aimée, un poète se délecte
de cette vue infâme.

Clémentine Beauvais revisite avec audace le célèbre
poème « Une charogne » de Charles Baudelaire.
Elle imagine le destin de cette femme que l’histoire
a bafouée, la faisant prostituée, chirurgienne,
avorteuse, puis tueuse en série.


Mon avis :

« Décomposée » est une lecture comme je n’en ai jamais lu. C’est une histoire universelle, terrible, nécessaire et intelligemment construite. Cette merveilleuse oeuvre hybride est née de la revisite du poème « Une Charogne » de Charles Baudelaire. En son sein, se sont les a priori sur la déchéance féminine qui sont questionnés à travers le regard et le vécu de Grâce, devenue la charogne, qui inspira à Baudelaire son poème, morbide délectation d’une chaire qu’il imagine femme.

Cette lecture est étonnante et difficile, aussi douce que lugubre. À travers ce roman en vers, c’est un cri de douleur, celui des femmes, le silence des blessures et la force des rencontres qui est magnifié. C’est l’histoire, certes, d’un cadavre en décomposition, mais à travers cette charogne, laissée là, au détour d’un chemin, c’est un véritable récit de vie guidé par l’amour, la violence et la lâcheté des hommes que nous découvrons.

Clémentine Beauvais raconte Grâce. Grâce raconte la vie des femmes en s’adressant à Jeanne Duval, muse de Charles Baudelaire, qui se trouvait aux côtés du poète lorsque celui-ci fut émerveillé par la putréfaction de la charogne.

Écrit en vers libre et s’habillant de quelques graphismes, ce texte est d’une grande modernité. Donnant la voix à une femme qui à oeuvré au cours de sa vie pour sauver ses congénères, Clémentine Beauvais dépeint tantôt avec humour, tantôt avec gravité ou encore magie, la vie de Grâce ; « faiseuse d’anges ». Prostituée, avorteuse, chirurgienne, couturière, c’est un portrait original et touchant qui nous est proposé dans cette poésie si contemporaine.

« Décomposée » est de ces livres dont ont ne saisit pas tous les détails, mais qui parvient à saisir nos sentiments et faire éclore nos revendications. J’ai pleuré face aux mots de Clémentine Beauvais. J’ai pleuré face au destin de Grâce. J’ai pleuré en découvrant avec horreur l’acceptation de ces femmes, soeurs de Grâce, face à la violence de leurs quotidiens. Certes, cette lecture est difficile. Mais elle est si riche, nécessaire et tout simplement magnifique par sa forme.

Ce livre c’est un coup d’éclat. Le plus beau de l’autrice à mes yeux. Celui, qui par ses mots, témoigne avec sensibilité de la force d’une femme, qui avec ses aiguilles, est parvenues à réparer les maux des ses soeurs. Et, sans jugement, questionne peu à peu une radicalité choisie par Grâce, pour tenter d’effacer ces maux…

C’est superbe et j’espère qu’à votre tour, vous vous plongerez dans cette lecture !

Note : 5 sur 5.
Publicité

3 réflexions sur “« Décomposée » une douce poésie lugubre, ode aux femmes par Clémentine Beauvais

  1. Ta chronique est juste incroyable (comme toujours ) !
    D après toi à quel public( âge) le livre est-il adressé ?
    As tu lu Un garçon c est presque rien de Lisa Balavoine ? Je suis absolument fan des romans en vers libres …s en est un .
    À bientôt.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup !!! Alors bonne question… En soit il est très accessible pour son écriture mais les description liées aux intervention médicales des grands brûlés peuvent être difficile à encaisser… Si la personne n’est pas trop sensible, je pense que 14 ans cela peut-être bien ! Et oui je l’ai lu ! (d’ailleurs, ma chronique doit trainer sur ce blog 😉 J’ai beaucoup aimé !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s