« Même les méchants rêvent d’amour », un puissant roman à la plume poétique !

Titre : Même les méchants rêvent d’amour

Autrice : Anne-Gaëlle Huon

Éditions : Le livre de poche

Publication : 3 Avril 2019

Pages : 352

Genre : Roman Contemporain

Thème : Relations Inter-générationnelles, Famille, Histoire, Secrets


Résumé :

« Jeannine, 80 ans passés, a la mémoire qui s’effiloche. Les jours sont comptés avant que ses souvenirs plient bagage. Alors Jeannine fait des listes, toutes sortes de listes. Et surtout, elle consigne dans un carnet ce qu’elle n’a jamais osé raconter. L’histoire d’un secret, d’une rencontre, d’un mensonge. Elle se confie à Julia, sa petite-fille. Quand celle-ci la rejoint en Provence, elle découvre une maison de retraite très animée. Tandis que Jeannine semble déjà partie bien loin, le précieux carnet s’offre à Julia comme un cadeau du destin. Entourée d’une bande de joyeux pensionnaires, la jeune femme va tenter de faire la lumière sur les zones d’ombre du récit. Et lever le voile sur l’histoire d’amour bouleversante qui a marqué la vie de sa grand-mère. Et s’il n’était pas trop tard pour réécrire le passé ? »


Mon avis :

Une douce surprise et une histoire forte, portée par une plume dynamique, sensible et pleine de beauté. Ce roman m’a transportée dans le passé et offert une belle moralité !

Dans « Même les méchants rêvent d’amour », nous sommes conviés à une danse entre passé et présent, entre les écrits du journal de Jeannine et la vie de Julia, sa petite fille. Les souvenirs de Jeannine, âgée de 80 années, s’effilochent, ils sont grignotés par une mémoire dans laquelle jours après jours, les bons comme les mauvais souvenirs, plient les bagages. Alors, pour ne pas oublier, Jeannine écrit. Elle écrit, mais surtout, elle se confie à sa petite fille ; l’histoire d’une vie, d’un secret, de rencontres, tout ou presque, est transcrit dans un précieux carnet.

Julia, inquiète de l’état de sa grand-mère la rejoint en Provence. Là, elle va faire la découverte de ce carnet, de l’histoire de cette femme qu’elle pensait connaitre et va partir en quête de vérité. Sans le savoir, le carnet de Jeannine va lui offrir une chance de se découvrir, tout en rencontrant sa grand-mère et sa vie bouleversée par une histoire d’amour dont elle n’a parlé.

Ce livre est beau, fort et très prenant. Les pages défilent et nous emportent aisément entre les destins de deux femmes fortes par leurs caractères et leurs persévérances. Le schéma dynamique avec l’alternance de point de vue et de formes d’écritures constitue un énorme point fort à ce livre déjà si marquant par ce qu’il raconte.

J’ai apprécié la tournure de l’histoire, bien qu’un élément clé de l’histoire m’ait apparu comme étant un peu déjà vu. Mis à part cela tout m’a semblé original et parfaitement amené. Avec la poésie de la plume d’Anne-Gaëlle Huon, c’est toujours un voyage exaltant vers les portraits de personnages forts qui nous est proposé. Et une nouvelle fois, c’est une lecture incroyablement entrainante et passionnante que j’ai eu la chance de découvrir !

Un livre que je vous recommande pour la beauté du regard qu’il offre sur les liens inter-générationnels et sur la force des sentiments !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s