« Mon papy perce neige » douce histoire sur l’oubli et l’amour

Titre : Mon papy perce neige

Autrices : Betina Birkjær et Anna Margrethe Kjærgaard

Éditions : Didier Jeunesse

Publication : 14 Avril 2021

Genre : Album Jeunesse

Thème : Alzheimer, Famille, Grands-Parents, Amour

Pages : 40

Prix : 14€50


Résumé :

« Bout-de-Chou adore son papy : il connait le nom des 123 fleurs qui poussent dans sa véranda ! Avec lui et mamie Gerda, Bout-de-Chou fait des puzzles, joue aux mots croisés, hume l’odeur du café… Mais un jour, papy Kay perd ses mots. Alors Bout-de-Chou les ramasse et les garde précieusement dans une boite… »


Mon avis :

Cet album est la douceur et la bienveillance à l’état pur. Entre des illustrations pastel et un sujet touchant et très bien abordé, cette lecture m’a conquise, bercée et transportée. C’est à mes yeux un album à découvrir à tout âge et à investir pour expliquer la maladie d’Alzheimer avec poésie.

Pages après pages, nous faisons la rencontre de trois personnages. Papy Kay, mamie Gerda et Bout-de-Chou vivent dans une jolie petite maison, entourés des fleurs qui poussent dans la véranda. Papy Kay connait d’ailleurs le nom de ses 123 fleurs et en prend grand soin. Rythmé par les petites intentions du quotidien, cet album nous porte dans la chaleur d’un foyer aimant, où les sentiments et la compréhension sont la clé du bonheur. Mots-croisés, puzzles et cafés composent la vie de ces trois adorables personnages jusqu’au jour ou Papy commence à oublier le nom de ses fleurs adorées. Égarant et laissant derrière lui les mots qu’il perd, Bout-de-Chou et Mamie comprennent rapidement que Papy, sans leur aide risque de s’égarer…

Avec des jeux de couleurs simples et intelligents et une poésie tant visuelle que narrative, « Mon papy perce neige » m’a arraché de petites larmes dans le calme de ma lecture. A renfort de métaphores accessibles dans les illustrations, les autrices ont su faire de l’incompréhension d’une enfant, face à la maladie, une force indéniable.

Les mots et leurs forment investissent les pages et sont accueillis à bras ouvert par l’enfant, sensible à la détresse de son Papy. Une belle image des liens tissé entre un enfant qui grandit et apprend à faire face aux aléas de la vie et une famille présente, aimante.

Une magnifique lecture que je recommande de tout coeur pour sa douceur et son intelligence face à un thème complexe et parfois difficile à aborder avec les plus jeunes !

Publicité

Une réflexion sur “« Mon papy perce neige » douce histoire sur l’oubli et l’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s