« Les aérostats » d’Amélie Nothomb, un roman étonnant

Titre : Les aérostats

Autrice : Amélie Nothomb

Éditions : Albin Michel

Publication : 19 Août 2020

Pages : 175

Genre : Roman Contemporain

Prix : 17€90


Résumé :

« La jeunesse est un talent, il faut des années pour l’acquérir »


Mon avis :

J’ai enfin lu mon premier roman d’Amélie Nothomb ! Bien que la plume soit incisive et très fluide, malheureusement tout dans ce livre ne l’a pas tellement fait avec moi… À mes yeux, la fin de cette histoire sonnait un peu faux. Mais je me suis étonnamment éprise des traits si forts de ce récit original par ses questionnements et le langage des personnages. Une belle découverte que je vous invite à lire à votre tour !

Dans ce roman nous faisons la rencontre d’Ange, une jeune étudiante en philologie bruxelloise. Sa vie est somme toute plutôt banale, mais rythmée par les reproches de sa nouvelle colocataire Donate. Suite à sa réponse à une petite annonce, Ange s’improvise professeure de littérature d’un jeune garçon de seize ans, Pi. Le jeune homme, dyslexique, n’aime pas lire, n’y voit aucun intérêt et ne cherche pas à s’y intéresser. Sa passion est tout autre. Mais les choses vont changer lorsqu’il va apprendre à la façon d’Ange, cette femme qui semble si sure d’elle-même.

C’est un texte puissant que l’on découvre au cours de cette lecture. Amélie Nothomb parvient à poser des mots forts pour décrire la force de la littérature. Elle offre par ailleurs à ses lecteurs : une ode aux textes classiques. Elle les revisite avec brio, les met au goût du jour et parvient à en parler avec une passion incroyable. Dans son roman, Amélie Nothomb pointe du doigt la naissance de la passion et de l’amour pour une oeuvre littéraire. Ce que j’ai trouvé absolument passionnant et traité avec brio. D’autant plus que les deux personnages animés de cette passion sont loin d’être similaires.

Le duo Pi et Ange, aux noms déjà si emblématiques, est surprenant. Malgré le fait que leurs personnalités respectives manquent de relief, on se laisse bercer par leurs échanges courts, secs, passionnés, percutants, enivrés et délectable. Rien dans cette historie ne m’avait prévenue de cette force dont sont habités les dialogues de ces personnages, finalement pas si mal assortis.

Par ailleurs, avec ce duo plutôt original, dont les dialogues ne manquent pas de richesse, Amélie Nothomb engage une réflexion à propos du lien que l’on entretient avec la littérature. Ce sont des questionnements qui taraudent chaque véritable lecteur qui sont ici couchés sur le papier.

Pour moi, le mystère, c’étaient ces adolescents qui n’avaient pas la curiosité naturelle de lire.

Malgré sa petite taille ce livre permet d’aborder d’autres thèmes nettement plus important, et ce, jusqu’au dénouement !

Jusque là j’étais passionnée par ce roman, transportée. Mais la fin, aussi édifiante soit t’elle, je n’ai pas réussie la comprendre. Trop rapide, insaisissable, comme si on venait de me claquer la porte au nez d’un récit qui aurait pu se terminer en apothéose. Serte, c’est en quelque sorte le cas, mais ce n’est pas cette apothéose la que j’aurais aimé découvrir. La surprise est telle que cette fin semble détachée de l’histoire, sans lien apparent si ce n’est l’un des thèmes qui est tout de même abordé dans ce roman : l’oppression et l’enferment.

Je comprends absolument l’engouement lié à la plume de cette autrice de talent. Tout y est que ce le vocabulaire, si riche et en même temps accessible, que la fluidité de son écrit. Ce petit roman court à été une agréable lecture et une belle découverte ! J’ai hâte de redécouvrir la plume de l’actrice dans une oeuvre plus sensée et crédible !

Publicité

4 réflexions sur “« Les aérostats » d’Amélie Nothomb, un roman étonnant

  1. C’est Amélie Nothomb après tout, elle écrit des choses assez insensées, étranges, tirées par les cheveux… en général ça passe ou ça casse (chez moi ça casse, j’en ai lu deux d’elle et j’ai trouvé ça trop bizarre pour accrocher)

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s