« Le pousseur de bois », un album riche sur la transmission par Frédéric Marais

Titre : Le pousseur de bois

Auteur / Illustrateur : Frédéric Marais

Éditions : HongFei

Publication : 22 octobre 2020

Pages : 40

Genre : Album Jeunesse

Thèmes : Don, transmission, générosité


Résumé :

« En Inde, un vieil homme offre un trésor à un petit mendiant : quelques pièces de bois. L’enfant est déçu mais lorsque le vieux se met à les pousser et à conter batailles et expéditions, il se rêve en héros d’aventures. Ainsi initié aux échecs, l’enfant se révèle être un prodige. Alors on l’envoie se mesurer aux meilleurs joueurs du monde… 
Des années plus tard, couvert de gloire, le champion est de retour au pays. Un jour, il s’arrête à son tour devant une petite mendiante… »


Mon avis :

En me plongeant dans « Le pousseur de bois », j’ai eu la joie de découvrir un bel album sur la transmission, la passion mais aussi la confiance. Tel une fable exotique, l’histoire de ce livre est simple, touchante et très révélatrice. Elle va à l’essentiel tout en soulevant de beaux questionnements.

Dans ce livre, nous faisons la rencontre d’un jeune garçon indien, un enfant mendiant, qui va faire la rencontre d’un vieil homme, qui va changer sa vie. Ce dernier lui offre un trésor, son trésor : quelques pièces de bois se révélant être celles d’un jeu d’échec. Dans un acte de transmission, l’homme initie l’enfant à ce jeu en lui contant des batailles. Le petit mendiant se révèle être un véritable prodige. Sa vie va alors basculer, et peut-être bouleversera-t’il la vie d’un autre avec lui…

A travers  » Le pousseur de bois », on découvre la force du partage et du don, c’est le genre de livre qui reste en tête, tant pour son histoire simple mais terriblement marquante que pour la force des illustrations qui l’accompagne.

Le travail en aplats et en seulement quatre couleurs s’accorde à l’essentiel qui y est transcrit. Les images sont aussi percutantes que poétiques. Frédéric Maris est réellement parvenu à me captiver par la définition de son trait. À mes yeux, ce traitement s’accorde au comportement du petit mendiant, dont nous faisons dans l’histoire, oscillant entre détermination et force.

C’est avec beaucoup d’émotion que j’ai relu une seconde fois cet album. Je ne saurais réellement dire quel message cherche à transmettre l’auteur avec « Le pousseur de bois », mais j’en tire une belle et douce morale, applicable à chacun de nous au quotidien : tout le monde mérite sa chance et c’est parfois au détour d’une rue qu’une vie peut-être bouleversée. Bien sur, je n’ai aucunement la prétention d’affirmer que c’est ce qu’a voulu nous transmettre Frédéric Marais, mais c’est ce que je retiendrais de ce merveilleux album !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s