Une jolie découverte : « Aria The Masterpiece » de Kozue Amano

Titre : Aria The Masterpiece

Tome : 1/4

Autrice : Kozue Amano

Éditions : Ki-oon

Genre : Manga Shônen

Publication : 23 Janvier 2020

Pages : 322


Résumé :

« Au XXIVe siècle, la planète Mars a été terraformée sur le modèle de Venise. Elle abrite maintenant une magnifique cité bâtie sur les eaux, où les canaux jouent le rôle de routes et les bateliers celui de guides incontournables pour naviguer dans les méandres de cette ville au charme légendaire…

Akari, terrienne d’origine, réalise un rêve d’enfance quand elle débarque à Néo-Venise afin de commencer son apprentissage du métier d’ondine, qui fera d’elle une professionnelle de la gondole. Pour cela, elle entre chez ARIA, une société tenue par… un chat doué d’intelligence ! L’unique employée, la belle et douce Alicia, sera son mentor et sa protectrice dans ce monde dont Akari a tout à apprendre… »


Mon avis :

« Aria The Masterpiece » est une très belle découverte, une saga hypnotisante de laquelle il est difficile de se détacher une fois plongé dedans. En effet, ce manga à tout d’une oeuvre contemplative. C’est donc tout simplement authentique. Mais cela n’empêche pas cette histoire d’être empreinte de touches d’humour bien trouvée, qui font sourire !

L’histoire est bien menée et plutôt simple mais belle et agréable à découvrir. À mes yeux, elle est apaisante et calme tant pas ses graphismes que son histoire. Dans ce monde futur, nous rêvons et contemplons aux côtés d’Akari. Avec une pointe de fantastique et un univers poétique, « Aria » est un manga tout en équilibre que j’ai beaucoup aimé !

Les deux premiers tomes de ce manga nous embarquent sur une Venise futuriste car située sur Mars. Au gré des canaux qui sillonnent la ville, nous apprenons à observer, découvrir cette ville si particulière. C’est à travers les yeux de Akari, nouvelle venue sur la planète que nous nous émerveillons et apprenons les us et coutumes de la ville. La jeune femme va s’exercer pour rejoindre les ondines, ces guides qui naviguent sur les gondolent et conduisent touristes et habitants d’un bout à l’autre de la ville. Nous suivons alors sa formation et ses premières découvertes !

L’histoire en elle même est simplement bienveillante et belle, elle rappelle qu’il est important de croire en ses rêves. Cette, nous avons à faire à un synopsis qui peu sembler cliché mais qui, à travers cet univers et cette histoire pleine de douceur, perd totalement cette facette qui aurait pu tuer la beauté de de ce manga.

À noter qu’il ne se passe pas grand chose dans le premier tome… C’est simplement l’ambiance et l’univers du manga qui fontt la différence et confère à cette histoire assez simple, somme toute, un caractère magique, presque fantastique.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s