« Autobiographie d’une Courgette », une BD sur l’amitié et la vie dans un foyer

Titre : Autobiographie d’une courgette

Auteurs : Camille K. et Ingrid Chabbert

D’après : Gilles Paris

Éditions : Philéas

Publication : 29 Avril 2021

Genre : BD jeunesse

Thèmes : Foyer, Amitié, Rencontre, Famille

Pages : 120

Prix : 17€90


Résumé :

« Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis « c’est ça, j’ai tué maman » – Courgette, 9 ans. »


Mon avis :

Cette lecture fait partie de celle qui donnent le sourire malgré les thèmes bouleversants qu’elle met en lumière. Avec un tracé doux et des couleurs chatoyantes, cette Bande-Dessinée est une bouffée de bons sentiments au coeur d’une fresque de destins boulversants.

C’est à travers l’innocence et le regard indéniablement optimiste de Icare, 9 ans, appelé Courgette, que nous allons découvrir des enfances complexes, forgées par le deuil mais surtout par des liens fraternels et amicaux très puissants.

La vie d’Icare n’a rien d’une enfance parfaite. Alors que son papa à quitté le domicile pour faire le tour du monde avec « une poule », le garçon vit avec sa mère. Mais cette dernière n’a d’yeux que pour la télévision et ses canettes de bières. Et enfin, toute son énergie, elle la dépense dans les raclés qu’elle donne à son enfant. Courgette, lui surmonte ses malheurs tant bien que mal. Ce, jusqu’au jour ou il prend le revolver caché dans un des tiroirs pour tenter de tuer le ciel gris. Accidentellement, il tue sa mère et est donc envoyé en foyer car il n’a plus personne pour prendre soin de lui….

Bien loin d’être une tragédie, son arrivée au sein du foyer va lui ouvrir les portes de l’amitié. Pages après pages, Courgette s’épanoui, accordant sa confiance à de nouvelles personnes et s’ouvrant aux autres.

A travers des planches aux couleurs tranchées et changeantes, nous découvrons une histoire touchante qui offre un regard bienfaisant et positif là où la tristesse est toujours mise en avant dans d’autres oeuvres littéraire et cinématographique. Bien loin des clichés, ce livre est donc un concentré d’espoir et d’espérance concernant des avenirs meilleurs pour tous les enfants aux vies bouleversées.

Les personnages qui croisent la route de Courgette sont très différents les uns des autres, mais tous sont émouvants à leurs façons. Finalement, en y repensant, je dirais que cette histoire est légère. C’est avec un regard d’enfant qu’on découvre cette Bande-Dessinée. Et ce, grâce à l’insertion des dessins enfantins sur quelques pleines pages. L’ambiance est alors naïve et décomplexée. Bien loin de toute analyse que pourrait proposer une telle Bande-Dessinée si celle-ci visait un lectorat plus âgé.

Cette adaptation graphique de « Autobiographie d’une courgette » est donc une belle réussite à mes yeux. En tout cas elle dégage de forts sentiments !

Publicité

2 réflexions sur “« Autobiographie d’une Courgette », une BD sur l’amitié et la vie dans un foyer

  1. Super article ! J’aime énormément ! Je l’ai vu à Cultura lorsque j’y suis allée hier et j’ai vraiment été tentée de le prendre… Finalement, j’ai choisi d’autres livres et je n’avais pas assez d’argent haha ! J’essaierai de le lire en tout cas 😀

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s