Mystères, humour et esprits dans « Toilet-bound Hanako-Kun »

Titre : Toilet-Bound Hanako-Kun

Tomes : 1 et 2

Auteurs : Aidalro

Éditions : Pika

Publication : 30 Juin 2021

Genre : Manga Shonen

Thèmes : Mystères, École, Fantômes, Esprits, Humour

Pages : 176

Prix : 7€50


Résumé :

Une rumeur court sur l’existence de sept mystères qui hantent les murs de l’école Kamome. Parmi ces faits inexpliqués, on raconte qu’un esprit du nom de Hanako se trouverait au troisième étage du plus ancien bâtiment et qu’il exaucerait le vœu de quiconque viendrait le trouver. En classe de seconde dans cet établissement, Nene Yashiro a le béguin pour un garçon. Pourtant, malgré tous ses efforts, cet amour reste à sens unique. La jeune fille ne voit plus qu’une seule solution : s’en remettre à la légende de Hanako, sans se douter qu’accéder au bonheur requiert toujours une contrepartie…


Mon avis :

Étrange découverte où mystères horrifiques et dessins adorables se rencontrent, les deux premiers tomes de « Toilet-Bound Hanako-Kun » ont été de belles découvertes, bien loin de ce que j’ai l’habitude de découvrir et surtout emprunt d’une facette intrigante que je n’avais pas encore croisée en manga !

Dans ces deux premiers tomes, nous rencontrons Nene Yashiro, élève en classe de seconde à l’école Kamome. Impuissante face à la non-réciprocité de ses sentiments pour un de ses camarades, la jeune fille décide d’écouter les rumeurs qui courent les couloirs de l’établissement à propos de sept mystères qui hanteraient les murs de son école. Bien résolue à connaitre l’amour, elle décide de trouver Hanako, un esprit caché dans les toilettes du troisième étage, qui, selon les dires, exaucerait le vœu de quiconque viendrait à sa rencontre… Mais en s’en remettant à Hanako, Nene Yashiro ne se doute pas que tout voeu demande contrepartie… S’engage alors une histoire dans laquelle un duo de personnages dépareillés va devoir s’entraider pour arriver à leurs fins !

Fascinée par l’étrangeté du titre et des évènements qui y prennent place, je me suis laissée emportée par l’humour et l’accessibilité de l’intrigue plutôt peu conventionnelle. Dynamiques et entrainants tant dans la narration de l’histoire que dans les graphismes, ces premiers tomes allient parfaitement la tranche de vie auparavant commune de Nene Yashiro à celle fantastique qu’elle se construit aux côtés de Hanako, un personnage aussi attachant et drôle que troublant.

Bien que l’ensemble puisse parfois sembler décousu, c’est l’ambiance unique qui se dégage du manga qui m’a permise de me plonger dans cette histoire avec aisance. Rien de tel qu’une rencontre avec les yokaï au coeur d’une école pleine de mystères pour faire le plein de frissons mais aussi de scènes attendrissantes !

Une saga que je compte sans nul doute poursuivre, mais aussi découvrir en animé pour la richesse de la palette colorée qui semble y être déployée !

Publicité

Une réflexion sur “Mystères, humour et esprits dans « Toilet-bound Hanako-Kun »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s