Pour un peu de douceur et de folie : « L’amicale du chocolat » est là !

Titre : L’amicale du chocolat

Autrice / Illustratrice : Marie Novion

Éditions : Sarbacane

Publication : 1er Juin 2022

Genre : Album Jeunesse

Thèmes : Partage, Amitié, Vie Quotidienne

Pages : 36

Prix : 15€50


Résumé :

Difficile pour Germain, le timide et malhabile, de remplacer sa soeur parfaite partie en vacances…Fanette, l’épicière de Saint-Amour-les-Clapotis, part pour un grand voyage en voilier. Quelle idée !s’inquiètent les villageois qui la regardent partir sur le port. Car à Saint-Amour-les-Clapotis, l’épicerie du village est le lieu où tout le monde se retrouve pour papoter. Et déguster du chocolat.Pendant l’absence de Fanette, c’est un nouveau venu qui s’en occupe : Germain, son frère. Mais il a tellement peur de ne pas être à la hauteur de sa soeur (comme les villageois d’ailleurs) qu’il ne cesse de se tromper… Bientôt, le pire arrive : il entre en rupture de stock de chocolat. Germain n’a plus le choix : il ferme l’épicerie et s’enfuit dans la forêt…


Mon avis :

Petite douceur par ses couleurs et son traitement graphique, cet album jeunesse embraque son lectorat dans un univers fondant où la bienveillance fini toujours par porter les personnages vers de belles actions de partage. C’est en proposant une péripétie touchante et originale que Marie Novion accapare l’attention du lecteur qui se retrouve rapidement plongé dans les planches aux rythmiques sans cesse repensées.

Germain est maladroit mais surtout timide et anxieux. Lorsque sa soeur Fanette le laisse au commande de son épicerie de Saint-Amour-les-Clapotis pour partir en vacances, il se retrouve rapidement dépassé. L’inquiétude de Germain est partagée par les habitants dont les habitudes se retrouvent changées… Germain à tellement peur de mal faire qu’il ne cesse de se tromper. Le pire ne tarde alors pas à arriver. L’épicerie, le lieu où tout le mode se donne rendez-vous pour papoter et manger du chocolat se retrouve bientôt à manquer de cette précieuse denrée. Alors, Germain n’a d’autre choix que de fermer boutique et de prendre la fuite !

Avec une narration claire et vive, l’autrice propose un écrit vibrant d’une multitude de sentiments qu’elle retranscrit avec aisance dans chacune de ses illustrations. De même, les ambiances marquent les temps forts de l’histoire avec un jeu de couleurs et de mise en page qui caractérise l’avancée de l’histoire. Un travail simple, élégant qui guide le lecteur au coeur d’une ambiance édulcoré, tissé par les couleurs pastels de la palette de Marie Novion.

Concernant le dessin, celui-ci est lâché, coloré et alerte. La finesse du trait est habillé de couleurs apposées aux feutres et crayons de couleurs. L’ensemble est vif et vibrant des tracés apparents qui jalonnent les illustrations expressives de l’album. « L’amicale du chocolat », en plus d’une narration écrite riche et drôle, offre une narration visuelle foisonnante qui se renouvelle dans son traitement des plans… Une excellente découverte qui se révèle être un coup de cœur pour sa pertinence et sn originalité !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s