« La dragonne et le drôle », des vers libres et de la fantasy pour un élégant coup de cœur !

Titre : La dragonne et le drôle

Auteur : Damien Galisson

Éditions : Sarbacane

Publication : 4 Mai 2022

Genre : Roman Adolescent, Roman en vers libres, Fantasy

Thèmes : Dragon, Iles, Voyage, Mercenaire, Amitié, Confiance

Pages : 304

Prix : 17€50


Résumé :

Il a une douzaine d’années, et est surnommé « le drôle » par son clan une petite troupe de quatre mercenaires qui sévit sur ce monde d’îles flottantes. Gamin doux et
rêveur, il peine à trouver sa place sous les ordres et les taloches de Chef et Tanneur. Il y a bien Rody, son grand frère, mais il ne décroche pas un mot, ne lui accorde jamais un regard.
Le drôle, lui, aime par dessus tout chanter et composer des rimes, ce qui ne lui apporte que des ennuis.
Jusqu’à ce jour fou où un dragon immense s’écrase à ses pieds. Une dragonne. Poursuivie par une armada d’aéronefs de guerre.


Mon avis :

« La dragonne et le drôle » est une belle histoire de fantasy, un récit mélodieux enjolivé par une écriture en vers libres, riche et originale. Porté par une aventure à l’intrigue unique, le livre fait vibrer son lectorat par son univers et la simplicité nécessaire pour y plonger. Une excellente lecture, addictive, poétique et élégante dans sa composition éditoriale ; un coup de coeur indéniable.

« La dragonne et le drôle » est l’histoire d’un gamin de douze ans surnommé « le drôle » par la troupe de mercenaire qu’il suit pour survivre. Ne parvenant pas à trouver sa place au sein du groupe, « le drôle » espère seulement être apprécié par Rody, son grand frère. Mais ce dernier ne lui accorde aucune forme d’attention, pas même un simple regard ou un mot. Déphasé de ses compagnons qui sévissent dans un monde entre ciel et terres, composé d’îles flottantes, le garçon est d’un tempérament doux et rêveur… Ce qu’il aime par dessus tout c’est chanter et composer des rimes, mais jusqu’alors, cette passion n’a contribuer qu’à lui apporter des ennuis. Seulement, le jour où un gigantesque dragon, poursuivit par des aéronefs, s’écrase à ses pieds, « le drôle » décide de se laisser porter par son instinct, permettant ainsi à son histoire de prendre un sacré tournant !

Ode à un univers brumeux où se confondent ciel et terres, la poésie de Damien Galisson rythme les faits d’armes, les scènes intimes et les secrets qui régissent le roman. Avec un héros passionné par le chant, c’est un bel ensemble, plein de sens qui se dessine par la musicalité de la narration en vers ; le fond est alors porté par la forme du livre.

Le héros ne poursuit aucunement une quête mais est poussé, par un instinct doux et protecteur, à aider une dragonne. L’histoire ne conte donc pas une relation fusionnelle entre ces deux êtres mais plutôt de survie et de partage. C’est surprenant et intelligemment porté par un ensemble cohérent.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s