« L’insaisissable logique de ma vie », une histoire simple mais touchante par Benjamin Alire Saenz

Titre : L’insaisissable logique de ma vie

Auteur : Benjamin Alire Saenz

Édition : Pocket Jeunesse

Publication : 2018

Pages : 506

Prix : 17€90


Résumé :

« Sal mène une vie paisible et sans histoires, dans une famille moitié mexicaine, moitié américaine. Mais tout bascule le jour de sa rentrée en terminale. Pour défendre l’honneur de son père adoptif, il sort les poings et frappe. Surprise, colère, satisfaction, culpabilité se bousculent dans la tête du jeune homme, qui se met à douter de tout, même de sa propre identité. Alors, avec l’aide de Sam, sa meilleure amie, et de son père, Sal va tenter de comprendre l’insaisissable logique de sa vie. »


Après avoir dévoré et adoré « Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers », j’ai eu envie de me plonger dans cet autre roman de Benjamin Lire Saenz. Et devinez quoi ? C’est une nouvelle fois un coup de coeur ! Même si je ne serais pas dire ce qui m’a le plus plu dans ce livre, je vais tenter de vous en parler afin de vous convaincre de le lire à votre tour !

« Parfois, je vois aime tellement tous les deux que c’est presque insupportable. »

Nous suivons Sal, ainsi que ses proches : Vincent, son père adoptif qui l’a prit sous son aile à la mort de sa mère, ainsi que sa meilleure amie Sam. Cette dernière est une jeune femme au fort caractère mais qui se sent malgré tout démunie face à sa mère qui ne semble pas se préoccuper d’elle.

Sal, est habituellement un adolescent calme et pacifique. mais un jour, pour défendre l’honneur de son père, il en vient au poing… Cet épisode va transformer le jeune homme. S’ajoute à cela, le cancer de Mima, sa grand-mère adorée. Anéantit, Sal va devoir être fort pour soutenir Sam ainsi que Fido, un autre adolescent qui va entrer dans sa vie pendant cette période difficile.

« Je n’avais pas le sentiment d’être un homme. J’avais l’impression d’être un gamin de cinq ans qui ne désirait rien d’autre que jouer dans un tas de feuilles. Un gamin de cinq ans avec un coeur avide qui voulait que sa grand-mère vive éternellement. »

Rien de très original dans ce résumé… Mais c’est la façon qu’a Benjamin Alire Saenz d’aborder cette transition forte du passage de l’adolescence à l’âge adulte qui m’a conquise. Les mots sont simples mais parfaitement bien choisit et rendent compte avec force des évenements qui se déroulent dans cette histoire.

J’ai été particulièrement touchée par le père de Sal : Vincente, qui est à mes yeux un personnage fabuleux tant dans sa façon d’éduquer Sal, mais aussi d’être ouvert et à l’écoute des autres.

L’écriture est belle, poétique, et aborde avec sensibilité des thèmes difficiles tel que la drogue, le deuil… C’est un livre touchant que je recommande pour l’été ! Il se lit aisément car les mots de cet auteur s’avalent en un rien de temps !

J’espère que vous le découvrirez, et que, comme moi vous serez emportés par cette histoire !

« Ce soir-là, il m’a lu mon passage préféré du Petit Prince, celui à propos du renard, du Petit Prince et de l’apprivoisement. »
Publicité

2 réflexions sur “« L’insaisissable logique de ma vie », une histoire simple mais touchante par Benjamin Alire Saenz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s