« Cannibale », un thriller saisissant et quelque peu déroutant…

Titre : Cannibale

Autrice : Danielle Thiéry

Éditions : Syros

Publication : 8 Octobre 2020

Pages : 378

Genre : Roman Young Adult, Thriller, Policier, Suspens

Prix : 16€95


Résumé :

« La nuit de la fête de la musique, une jeune fille est retrouvée au bord d’une route, incohérente et désorientée, incapable de dire qui elle est. Un peu plus loin dans la forêt, un groupe de jeunes gens célèbrent le début de l’été sur de la techno, mais l’ambiance a du mal à décoller… Ils ont participé à une course d’orientation « sans portables ni objets connectés », et ce soir deux d’entre eux sont manquants. Il fait maintenant nuit noire. Où sont Roxane et Rafaël ? Olympe, 17 ans, est visiblement plus inquiète que les autres. Au même moment, le capitaine de police Antony Marin, père d’Olympe, est dépêché au chevet de la jeune fille blessée. »


Mon avis :

Avec un titre aussi puissant, j’attendais énormément de ce roman plein de suspens qui m’a captivée et tenue éveillée. Malgré une fin qui ne dévoile pas la résolution tant attendue, c’est une enquête que j’ai adoré découvrir ! Une lecture que je recommande pour la plume de son autrice et l’originalité de l’intrigue.

Une course d’orientation organisée par une élève pour fêter la fête de la musique, vire au cauchemar. Voilà le synopsis de ce thriller. Deux adolescents sont portés disparus : Roxane et Raphaël. Dans un même temps, une jeune fille est retrouvée sur rebord de la route dans un sale état, complètement désorientée. Cette inconnue, transférée à l’hôpital reprend peu à peu ses esprits. Le capitaine chargé de l’enquête se rend vite compte de la complexité de cette affaire et va tout faire pour comprendre ce qui s’est passé. S’engage alors un duel ou vérité et manipulation brouillent les pistes…

N’étant pas une lectrice assidue de thriller, j’ai trouvé ce livre particulièrement prenant. Danielle Thiéry parvient ici à créer des personnages qui se déduisent des habituels clichés. Aucun d’eux n’est parfaits et la véritable figure du « méchant » ne se dessine que très lentement, dégageant et réelle complexité dans la construction des différents personnages. C’est Anthony Marin, capitaine de police, qui est chargé de mettre à jour ce qui s’est réellement passé. Mais c’est aux côtés de sa fille, que ce dernier va recueillir de nombreuses infos. À travers ses personnages, l’autrice s’ancre dans une réalité brute mais passionnante à suivre. L’enquête repose entièrement sur leurs actes et leurs visions des choses ce qui est très prenant !

Danielle Thiéry engage aussi une forte reflexion autour de la mentalité de ses personnages, ajoutant un degré de réalisme inestimable à cette enquête déjà perturbante. L’histoire est sombre, parfois étrangement dérangeante et difficile à lire pour les thèmes qui y sont abordés, mais l’autrice sait utiliser les mots juste, offrant à ce thriller un rythme effréné !

Je ressors fascinée de cette lecture bien que la fin ne m’ai pas paru être à la hauteur de cette enquête. Danielle Thiéry ne donne pas de réponses à tous les questionnements avancés dans ce livre. Cela est surement un parti prit, une façon d’augmenter le réalisme de son histoire… Même si en refermant le livre, une étrange sensation de frustration m’a saisie, j’ai été agréablement surprise par « Cannibale » !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s