« Blanc autour » une histoire vraie et sombre illustrée avec vivacité !

Titre : Blanc autour

Auteurs : Wilfrid Lupano et Stéphane Fert

Éditions : Dargaud

Genre : Bande-Dessinée, Roman Graphique Historique

Thèmes : Abolitionnisme, Féminisme, Racisme

Publication : 15 Janvier 2021

Pages : 144

Prix : 19€99


Résumé :

« 1832, Canterbury. Dans cette petite ville du Connecticut, l’institutrice Prudence Crandall s’occupe d’une école pour filles. Un jour, elle accueille dans sa classe une jeune noire, Sarah. La population blanche locale voit immédiatement cette « exception » comme une menace. Même si l’esclavage n’est plus pratiqué dans la plupart des États du Nord, l’Amérique blanche reste hantée par le spectre de Nat Turner : un an plus tôt, en Virginie, cet esclave noir qui savait lire et écrire a pris la tête d’une révolte sanglante. Pour les habitants de Canterbury, instruction rime désormais avec insurrection. Ils menacent de retirer leurs filles de l’école si la jeune Sarah reste admise. Prudence Crandall les prend au mot et l’école devient la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, trente ans avant l’abolition de l’esclavage. »


Mon avis :

Une histoire vraie et terrible retranscrite dans la douceur d’un graphisme épanoui, c’est ce que propose « Blanc Autour », Bande-Dessinée inspirée de faits réels, exemples d’une sororité et d’une solidarité hors normes. C’est avec envie que je me suis plongée dans cette lecture et j’en ressors ravie et bouleversée. Les choix tant narratifs que graphiques font de ce livre une petite perle à découvrir !

« Blanc autour » nous conduit en 1832, à Canterbury dans le Connecticut. Là, nous faisons la rencontre de Prudence Crandall, une institutrice d’un établissement destiné aux filles. Un jour, elle accueille une nouvelle élève au sein de sa classe. La jeune fille, qui s’appelle Sarah », a la peau noire. Immédiatement, le village s’affole. La population blanche locale interprète cet acte comme une menace. En vérité, tous redoutent que les événements survenus un an plus tôt en Virginie voient le jour dans leur petite ville. Le fantôme de Nat Turner – un esclave noir qui savait lire ainsi qu’écrire et qui pris la tête d’une révolte sanglante – hante les esprits. Tous menacent de retirer leurs enfants de l’école si Sarah n’est pas renvoyée. L’institutrice décide alors de faire de son école la première école pour jeunes filles noires des États-Unis, et ce, trente années avant l’abolition de l’esclavage…

Émouvante histoire et récit de vie plein d’espoir, cette Bande-Dessinée est très bien construite, offrant un regard terrible sans être moralisateur sur la complexité d’obtenir gain de liberté. C’est en livrant bataille, quitte à s’y perdre que Prudence offre à ses élèves l’image de la determination. J’ai beaucoup aimé cette femme et la façon dont les auteurs ont choisi de la représenter. Sans être idéalisée, Prudence Crandall est une figure forte, inspirante et audacieuse. Cela se ressent notamment à travers le courage qui se dégage peu à peu de ses élèves.

Concernant les graphismes, c’est avec joie que je me suis laissée emporter par des images douces, aux couleurs automnales et apaisantes, presque contradictoires avec les propos et actes violents, haineux auxquels font face les personnages. C’est beau, doux et presque tendre !

C’est avec beaucoup de bon sentiments à l’égard de ce livre que je vous recommande de découvrir à votre tour les accomplissements de Prudence Crandall qui à oeuvré avec dévotion à l’instruction des jeunes femmes afro-américaines. Une belle lecture, enrichissante qui plus est, à découvrir sans tarder !

Publicité

Une réflexion sur “« Blanc autour » une histoire vraie et sombre illustrée avec vivacité !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s