J’ai découvert un classique de Bookstagram : « Le prince cruel » de Holly Black

Titre : Le prince cruel

Autrice : Holly Black

Éditions : Rageot

Publication : 2 Septembre 2020

Genre : Roman Young Adult, Fantasy / Fantastique

Thèmes : Royauté, Faés, Complots, Ennemies to Lovers

Pages : 531

Prix : 18€90


Résumé :

Jude a 17 ans et vit à la Haute Cour de Domelfe dans le royaume de Terrafæ. Enlevée au monde des mortels lorsqu’elle n’était qu’une enfant et élevée avec ses sœurs parmi les puissants, elle a appris à se protéger des sortilèges et à se battre à l’épée. Pourtant, elle subit jour après jour les moqueries et les insultes. Car elle n’est qu’une humaine, vouée à la mort, dans un monde où règnent les Fæs, créatures sublimes, immortelles… et cruelles.

Personne ne la hait plus que le Prince Cardan. Le plus jeune des héritiers de la couronne semble décidé à lui nuire. Jusqu’à la tuer ? Mais Jude, elle, est prête à tout pour gagner sa place à la cour et reprendre le pouvoir sur sa vie.


Mon avis :

Si il y a bien un livre que l’on me recommande sans cesse, il s’agit de « Le Prince Cruel » de Holly Black. Alors, au détour d’une librairie, j’ai décidé de me pencher sur cette histoire qui est si souvent citée pour son célèbre prince : Cardan.

Cruauté, magie, bain de sang et complots régissent le premier tome de cette saga plébiscitée. Seulement, en découvrant l’univers créé par Holly Black, ce sont de tout autres aspects qui m’ont marqué. Car il est indéniable que le début de ce livre n’est qu’une plongée dans un univers sombre. Au premier abord, très introductif, seule la seconde partie du roman dévoile les véritables enjeux de la trilogie.

C’est certainement parce que j’en attendais trop que ce livre n’a pas été un coup de coeur. Mais la richesse de l’intrigue proposée semble annoncer une suite de saga addictive et terriblement prenante par les personnages qui se révèlent peu à peu à la fin de ce premier tome.

« Le Prince Cruel » est l’histoire d’une jeune femme nommée Jude. Elle fut enlevée au monde des humains pour rejoindre celui des faés, suite à un drame familial. Pour s’intégrer dans cet univers peuplé d’immortels, elle doit trouver sa place, et ce, notamment en défiant le Prince Cardan. Ce jeune faé aux intentions cruelles cherche inlassablement à pourrir la vie de Jude pour la simple et bonne raison que cette dernière est une humaine… Mais bien plus que ça, c’est une histoire d’honneurs bafoués, de crimes et de complots qui se dessinent dans la seconde moitié du livre.

La noirceur de Cardan sait lever une onde d’intérêt chez les lecteurs. Mais avec une première partie emprunte d’une immaturité inattendue, j’ai faillit passer à côté de ma lecture. Heureusement, la plume addictive et fluide de l’autrice a su me retenir au sein de l’histoire pour mon plus grand plaisir. J’ai alors pris conscience que, découpé en deux phases bien distinctes, ce livre se révèle tout autre lorsque l’action fait son entrée dans la narration de Holly Black. Mon regard critique s’est alors ouvert à une histoire de complots alambiqués et terriblement bien pensés. Un véritable retournement de situations, qui, je dois l’avouer, a manqué de m’arracher un coup de coeur.

C’est donc sans surprise que je peux affirmer avoir adoré ma lecture ! Maintenant, suite au cliffhanger qui clôture le roman, je n’ai qu’une hâte : découvrir la suite !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s