« Au-delà de l’apparence » un pur shôjo où l’on parle art

Titre : Au delà de l’apparence

Auteur : Fumie Akuta

Éditions : Kana

Publication : 3 Juillet 2017

Genre : Manga Shôjo

Thèmes : Art, Rencontre, Apparence

Pages : 166

Prix : 5€45


Résumé :

Chitose s’est façonné un masque derrière lequel elle a pris l’habitude de se cacher pour être appréciée de tous. Mais sa vie va complètement changer le jour où Itsuki, un bel inconnu, lui vient en aide.
Fascinée par son regard, elle décide de le suivre et se retrouve devant les portes d’une école d’art. Armée de son plus beau sourire, Chitose demande à son sauveur de lui faire visiter les lieux, mais ce dernier voit clair dans son jeu : impossible de lui mentir !


Mon avis :

Avide de découvrir un peu plus de Shôjo ces deniers mois, je me suis plongée dans « Au-delà des apparences », une histoire qui prend appui sur une idée originale et forte mêlant art et sentiments. A travers cette histoire, Fumie Akuta aborde des thématiques sociales interessantes telles que l’acception de soi et de l’image que l’on offre aux autres. Glissés entre des planches pleines de douceur et de simplicité, l’autrice donne la part belle à ces thématiques liés aux troubles identitaires et les interrogations qui en découlent.

Dans ce manga, nous faisons la rencontre de Chitose, une jeune femme qui s’illustre en société seulement derrière un masque. Cherchant à être apprécié de tous, elle se cache malgré elle derrière son apparence, n’interagissant pas avec les autres telle qu’elle est véritablement… . Mais sa rencontre avec Itsuki, un bel inconnu, qu’elle décide de suivre jusque devant les portes d’une école d’art va tout bouleverser. Même face au beau sourire que s’est construit Chitose, le garçon parvient à voir clair dans son jeu. Ainsi, il va la pousser dans ses retranchements, car Chitose n’a pas l’habitude de se montrer à visage découvert, afin de lui permettre peu à peu de s’exprimer et découvrir qui elle est vraiment.

Avec un trait doux et agréable, Fumie Akuta dessine des personnages plutôt attachants avec délicatesse. Bien que parfois un peu classiques, ils permettent d’éveiller, par leurs caractères respectifs, le lecteur au monde de la création artistique et de l’affection pour soi-même. J’ai apprécié pouvoir redécouvrir les bases du dessin au fil des pages, en même temps que Chitose, qui elle se découvrait passionnée, animée par son apprentissage.

De nombreuses scènes clichées mais absolument adorables ponctuent le manga, ancrant celui-ci dans son genre : le shôjo. Bien sur, une romance de profile mais dans ce premier tome il est essentiellement question de la quête de soi que semble entreprendre l’héroïne.

Une belle petite découverte que je ne suis pas encore certaine de poursuivre, mais qui m’a offert un bon moment de lecture, emplie d’une fraîcheur inattendue.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s