Tendre coup de coeur pour « Lore Olympus », une réécriture aux graphismes aussi doux que vibrants

Titre : Lore Olympus

Autrice : Rachel Smythe

Éditions : Hugo BD

Publication : 6 Janvier 2022

Genre : Bande-Dessinée Contemporaine, Réécriture, Fantastique

Thèmes : Mythologie, Romance

Pages : 416

Prix : 24€95


Résumé :

Perséphone, jeune déesse du printemps, est nouvelle au Mont Olympe. Sa mère, Déméter, l’a élevée exprès dans le royaume des mortels, pour la protéger des tentations. Mais après que Perséphone lui a promis de s’entraîner comme vierge sacrée, elle est autorisée à aller à l’université et à vivre dans le monde glamour et trépidant des dieux. Lorsque sa colocataire, Artémis, l’emmène à une fête, sa vie entière change : elle y rencontre Hadès et l’étincelle est immédiate avec le souverain charmant mais incompris des Enfers. 

Tout s’accélère alors, Perséphone doit maintenant naviguer entre les jeux stratégiques et les relations déroutantes qui régissent l’Olympe, tout en trouvant sa place et en affirmant son pouvoir.


Mon avis :

Riche par ses références et le travail graphique qui s’en dégage, « Lore Olympus » est le premier webtoon qui tombe entre mes mains. Alors que je n’attendais rien de cette lecture, c’est tant pour ses graphismes surprenants et uniques que pour son histoire agilement construite et narrée, que celle-ci s’est révélée être un véritable coup de coeur !

Avec un jeu narratif explorant à juste titre la facette contemporaine qui peut-être accordée aux mythes même les plus anciens, « Lore Olympus » s’attèle, à travers une narration et une graphie inédite, à retranscrire la relation entre Hadès et Perséphone, personnages caractéristiques de la mythologie grecque.

Nous rencontrons donc Perséphone, jeune déesse du printemps fraichement débarqué au Mont Olympe. Élevée au milieu des humains, par sa mère Démeter, elle ne connait rien du nouveau monde qui s’offre à elle. Lorsque sa nouvelle colocataire, Artémis, la conduit à une fête, c’est la vie entière de la jeune déesse qui bascule : elle fait la rencontre de Hadès, célèbre souverain des Enfers. C’est le coup de foudre… Mais Perséphone, alors qu’elle cherche encore sa place au milieu des immortels, doit apprendre à naviguer entre les jeux stratégiques et les relations déroutantes qui régissent l’Olympe avant de se laisser consumer par ses sentiments.

Rachel Smythe use du caractère contemporain de sa réécriture pour aborder, et ce avec beaucoup d’intelligence, des thématiques sensibles, transcrivant dans « Lore Olympus » des sujets complexes tels que le viol, le harcèlement, les relations toxiques. Ainsi, c’est en s’appropriant d’anciens mythes sans les dénaturer, qu’elle parvient à offrir un regard neuf sur ceux-ci, alors qu’ils normalisaient de terribles pratiques, ici brisées par une plume parfois grave, comique ou encore tragique.

Le style graphique de Rachel Smythe est d’une unicité surprenante. N’ayant jamais rien découvert de tel auparavant, c’est avec beaucoup d’admiration que je me suis laissée bercer par les ambiances admirablement bien retranscrites par le travail des couleurs. Une lecture qui se veut addictive par son graphisme inopiné que par sa narration qui ne s’égare pas dans des failles fantaisistes.

N’ayant pas eu la chance de découvrir le webtoon avant sa sortie papier, j’ai été heureuse de ressentir, dans les choix de mise en page pour la retranscription en papier, cet aspect si particulier dans l’enchainement narratif, propre aux webtoon. Autres particularité du livre : un avertissement en début de lecture annonce les trigger warning, offrant un confort de lecture à tous les lecteurs qui poursuivront « Lore Olympus ».

Un coup de coeur qui me donne déjà terriblement envie de lire la suite ! À découvrir sous son format numérique comme papier !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s