Des romans graphiques « cute », mais pas que : « Heartstopper » (t.2 et 3) de Alice Oseman

Titre : Heartstopper

Auteur : Alice Oseman

Éditions : Hodderbooks (VO) Hachette (VF)

Tomes : 2 et 3


Résumé t.2:

« Voici l’histoire de deux lycéens.
Deux amis qui ont appris à se connaître, à s’apprécier.
Puis un baiser a tout fait basculer.
  
Un baiser et Nick a paniqué.
Il aime Charlie.
Il veut être avec lui. Mais est-il prêt à affronter le regard des autres  ?
  
Cette question, il ne peut la résoudre seul.
Heureusement, Charlie est à ses côtés.
Et, ensemble, main dans la main, ils vont avancer. »


Mon avis :

« Heartstopper » est la lecture doudou par excellence, les illustrations simples, l’histoire adorable et les messages véhiculés qui prônent l’acceptation de soi et des autres saura convaincre tous type de lecteurs !

Mais avant que je ne vous délivre mon avis complet sur les tomes deux et trois de cette saga pleine de douceurs, je vous invite à lire cet extrait issu de mon avis concernant le premier tome (pour lire l’avis complet, c’est par ICI).

Je n’étais vraiment, mais alors vraiment pas convaincue par ce livre jusqu’a ce que je le referme. En effet, j’ai beau avoir adoré « Silence radio » et « L’année solitaire » de Alice Oseman, je n’accrochais pas du tout aux graphismes de ce livre qui me semblaient être beaucoup trop simples. Mais finalement je dois avouer que la lecture a été plutôt agréable.

J’avoue que je me suis laissée emporter au bout de quelques pages. La douceurs du trait de Alice Oseman et la simplicité de l’histoire se sont accordés à ma fatigue. Je l’ai fini juste avant de m’endormir… L’histoire douce et adorable au premier abord évoque aussi des thèmes plus complexe comme le harcèlement ou la difficulté de s’accepter tel que l’on est. Les quelques 200 pages de ce roman graphique délivrent une grande quantité de sentiments, de quoi adoucir une longue journée de cours.
La quantité de texte est très faible, tout comme les détails des illustrations.

Personnellement, je ne suis pas conquise par la mise en page de la narration… Mais il n’empêche que l’ensemble du travail éditorial s’accordent au thème de l’histoire (je ne devrais donc pas trop critiquer ;). Je ne reste pas totalement convaincue par l’histoire qui frôle le cliché à mes yeux. Tout se passe très et sans trop d’accro, mais les personnages sont si adorables que cela est vite pardonné. »

Je n’irais pas jusqu’à dire que mon avis à complètement changé, mais le tome 3 est un coup de coeur !

Mon regard vis à vis du style graphique de Alice Oseman à énormément évolué, et désormais j’aime beaucoup ! Je trouve que le style graphique correspond parfaitement à la façon bienveillante qu’a l’auteure d’aborder les thèmes de ce roman graphique.

Revenons en à l’histoire, dans « Heartstopper », nous suivons Nick et Charlie, deux adolescents lycéens. La rencontre entre ces deux personnages incroyables va bouleverser leurs vies… On reprend l’histoire dès la fin du tome 1, l’enchainement est parfait et l’histoire ne passe pas par quatre chemins. Charlie et Nick se sont embrassés, mais Nick prend la fuite, laissant Charlie dernière lui.

Au delà d’une simple romance, ce roman graphique sait questionner des thèmes délicats et peu abordés de façon simple, intelligente et très interresante. Je crois que c’est ce qui m’a le plus convaincu dans ces deux volumes. L’auteur interroge la façon dont ont peu parler de sa sexualité à différents niveau et présente plein de réaction différentes. J’ai particulièrement apprécié le fait qu’Alice Oseman ne cherche pas à dramatiser les événements en confrontant les personnages à des familles qui n’acceptent pas la différence : c’est un regard bienveillant qui est offert aux lecteurs, encourageant chacun d’entre nous à libérer sa parole !

Dans le troisième tome, Nick Charlie et leurs amis se rendent à Paris. C’est ce passage qui m’a le plus plu et m’a permise d’apprécier ma lecture en VO ! J’ai pu distinguer les échanges français (réellement écrit en français dans le livre) des échanges en anglais !

Voila pour mon avis concernant ces deux tomes ! J’ai vraiment hâte de lire la suite car je me suis attachée aux personnages et à leurs relations !

Publicité

3 réflexions sur “Des romans graphiques « cute », mais pas que : « Heartstopper » (t.2 et 3) de Alice Oseman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s