« Mes coups seront mes mots », un roman en vers libres coup de poing à lire

Titre : Mes coups seront mes mots

Auteurs : Ibi Zoboi et Yusef Salaam

Éditions : Gallimard Jeunesse

Publication : 3 Juin 2021

Genre : Roman en vers, Young Adult Contemporain / Témoignage

Thèmes : Racisme, Prison, Art, Passion, Violence, Injustice

Pages : 409

Prix : 17€90


Résumé :

Amal, lycéen noir américain, ne vit que pour le dessin, la peinture et la poésie. Il suffira d’une bagarre. Juste une embrouille entre garçons pour que son existence bascule… et c’est la prison pour un crime qu’il n’a pas commis. Ce n’aurait pas dû être son histoire. Pourra-t-il la changer ?

Inspiré de l’histoire de Yusef Salaam, incandescent et vibrant d’énergie, un roman en vers livres comme un direct au cœur.


Mon avis :

Roman coup de poing mais moins sanglant que ce à quoi je m’attendais, ce livre brille pour ses thèmes, la complexité et l’importance de ses sujets. N’étant pas concernée par une grande partie des thèmes abordés, ce roman m’a ouvert les yeux avec poésie, sans être brutal car les événements, bien que terribles et survenus soudainement, y sont décrit petit à petit.

« Mes coups seront mes mots » est l’histoire vraie d’un jeune homme noir accusé à tord et conduit derrière les barreaux pour un crime qu’il n’a pas commis. Amal est lycéen, il ne vit que pour ses passions : l’art et la poésie. Mais pour vivre comme il l’entend le jeune homme va devoir faire face à une grande injustice. Il suffira d’une bagarre entre garçon pour qu’Amal soit privé de ses droits. Son histoire s’écrit alors en prison, mais pour continuer de vivre et tenter de faire bouger les choses, il pense et créé, jusqu’à se retrouver.

C’est avec horreur que j’ai découvert un système judiciaire oppressant et destructeur. Rien ne semble pouvoir permettre au jeune qui l’intègrent de s’en sortir. Amal va pourtant prouver le contraire face aux gardiens, éducateurs racistes et injustes. C’est fort, engagé et empreint d’une terrible vérité trop peu rapportée en littérature Young Adult. J’avais besoin d’un livre comme celui-ci pour prendre conscience et comprendre, même si l’injustice à laquelle à fait face Yusef Salaam, dont l’histoire est inspirée, n’a pas de logique à comprendre, sinon celle d’une haine à endiguer.

Concernant la façon dont est abordé l’art, salvateur, cela m’a beaucoup touchée dans ce roman. C’est intelligemment mis en avant et lié à la personnalité et la façon de s’exprimer d’Amal. D’ailleurs, le choix de la poésie, des vers libres pour raconter une histoire si percutante est un parti prit interessant et notoire ! Pour ma part, je ne suis malheureusement pas tombé amoureuse de la transcription en vers libres comme à mon habitude, bien que je trouve que cela apporte énormément au récit et que cela fait sens.

Finalement, ce roman est à découvrir car je n’en ai jamais croisé de similaire tant dans le fond que dans la forme. La poésie est marquée de rythmes cassants, transcrivant à merveille ce qu’endure le personage principal et s’ajustant avec intelligence aux nombreuses nuances des sentiments d’Amal au cours du roman. À lire et découvrir sans tarder !

Publicité

5 réflexions sur “« Mes coups seront mes mots », un roman en vers libres coup de poing à lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s