« Les carnets de l’apothicaire », un premier tome prenant !

Titre : Les carnets de l’apothicaire

Tome : 1

Auteur : Itsuki Nanao

Illustrateur : Nekokurage

Éditions : Kioon

Publication : 21 Janvier 2021

Genre : Manga Seinen

Thèmes : Complot, Histoire, Huit-Clos, Poison, Empire, Pouvoir

Pages : 168

Prix : 7€90


Résumé :

À 17 ans, Mao Mao a une vie compliquée. Formée dès son jeune âge par un apothicaire du quartier des plaisirs, elle se retrouve enlevée et vendue comme servante dans le quartier des femmes du palais impérial ! Entouré de hauts murs, il est coupé du monde extérieur. Afin de survivre dans cette prison de luxe grouillant de complots et de basses manœuvres, la jeune fille tente de cacher ses connaissances pour se fondre dans la masse.

Mais, quand les morts suspectes de princes nouveau-nés mettent la cour en émoi, sa passion pour les poisons prend le dessus. Elle observe, enquête… et trouve la solution ! En voulant bien faire, la voilà repérée… Jinshi, haut fonctionnaire aussi beau que calculateur, devine son talent et la promeut goûteuse personnelle d’une des favorites de l’empereur. Au beau milieu de ce nid de serpents, le moindre faux pas peut lui être fatal !


Mon avis :

Entre intrigues de cours, sombres complots et douceur d’un trait qui se prête à définir la sensualité des femmes qui vivent au sein du palais impérial, ce premier tome annonce une saga prometteuse et riche dans ses intrigues.

Mao Mao est apothicaire. Formée dès son plus jeune âge dans le quartier des plaisirs, elle mène une vie plutôt compliquée. Seulement, son quotidien bascule le jour où elle est enlevée et vendue en tant que servante au quartier des femmes du palais impérial. Un nouveau quotidien s’impose alors à elle, coupé du monde extérieur. Forte de caractère, Mao Mao tente de cacher ses connaissances pour ne pas se retrouver au coeur des complots qui ravagent la cour du palais.

Mais, suite à des morts suspectes de nouveaux-nés, la jeune femme décide d’enquêter et sa passion pour les poisons prend le dessus. En voulant se rendre utile, ses connaissances sont dévoilées au grand jour… Alors, son statu change et elle devient, sous l’oeil de Jinshi, un haut fonctionnaire, la gouteuse personnelle de l’une des favorites de l’empereur !

Captivée par l’atmosphère de ce premier tome, je l’ai dévoré sans lever les yeux de ma lecture. L’ambiance engage d’autant plus le lecteur que celle-ci est unique : faux-semblants se mêlent aux sentiments sincères de l’héroïne qui tente tant bien que mal de masquer son savoir. C’est interessant à suivre bien que ce premier tome soit essentiellement introductif. Il est néanmoins important de noter que la suite s’annonce pétillante au vue des rencontres que fait Mao Mao ! J’ai d’ailleurs beaucoup aimé les différentes figures qui interviennent autour du personnage principal, offrant une histoire nuancée et pleine de mystères qui ne demandent qu’à être résolus !

Le style graphique s’accorde à merveille à l’ambiance historique et au huit clos dans lequel évolue Mao Mao. Cependant, il manquait peut-être quelques détails dans les illustrations. Étant particulièrement avide de détails dans les architectures, au sein des graphismes, j’ai découvert un travail plus poussé dans les parures et coiffures, ce qui n’était pas pour me décevoir !

Une très belle découverte dont je compte dévorer la suite dès que l’occasion se présentera ! Attractif, sobre et prenant, ce manga saura séduire les habitué du genre comme les lecteurs qui veulent partir à l’aventure !

Publicité

Une réflexion sur “« Les carnets de l’apothicaire », un premier tome prenant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s